LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Politique nationale de développement : Les acteurs des Hauts-Bassins dressent le bilan à mi-parcours des activités

Publié le dimanche 17 septembre 2023 à 10h17min

PARTAGER :                          
Politique nationale de développement : Les acteurs des Hauts-Bassins dressent le bilan à mi-parcours des activités

C’est la secrétaire générale de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté, représentant le gouverneur, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire du Cadre régional de dialogue (CRD) des Hauts-Bassins, le vendredi 15 septembre 2023 à Bobo-Dioulasso. Il s’est agi, au cours de cette rencontre, de faire le bilan des activités réalisées au cours du premier semestre de l’année en cours. La rencontre a connu la présence des autorités administratives locales, des services techniques déconcentrés, des responsables de projets et programmes de développement, des organisations non-gouvernementales et associations de développement, et des représentants de la société civile.

Cette revue vise à examiner et valider le rapport régional de performance à mi-parcours 2023 de la mise en œuvre de la Politique nationale de développement dans la région des Hauts-Bassins, adopter le Plan d’action pour la Stabilisation et le développement (PA-SD) régional révisé des Hauts-Bassins. Selon le directeur régional de l’économie et de la planification des Hauts-Bassins, Moussa Zongo, le bilan est très positif. Au premier trimestre 2023, le taux d’exécution physique de l’ensemble des produits est de 74,11%. « Sur 155 produits attendus au cours de la période, 30 ont été entièrement réalisés, 98 sont en cours de réalisation dont les taux varient entre 5 et 99,20% ; et 27 autres n’ont pas encore été entamés », a-t-il laissé entendre.

Les participants à la session ordinaire du Cadre régional de dialogue (CRD) des Hauts-Bassins.

Sur le plan financier, il a indiqué que le taux d’exécution s’élève à 39,85%, ce qui correspond à 9 697 321 886 F CFA pour une prévision de 24 331 673 003 F CFA. En dépit de ces résultats, le directeur régional de l’économie et de la planification des Hauts-Bassins révèle que les acteurs de mise en œuvre des produits ont rencontré des difficultés sur le plan sécuritaire. Il a aussi évoqué l’insuffisance et le manque de ressources financières, la défaillance de certaines entreprises dans l’exécution des marchés et l’indisponibilité de certains équipements sur le marché local.

Moussa Zongo a précisé que pour le second semestre 2023, 140 activités sont inscrites dans différents objectifs correspondant aux différents piliers du PA-SD de la région, pour un coût d’environ 11 milliards de F CFA. Pour ce qui concerne le PA-SD révisé, Moussa Zongo rappelle que 164 produits sont attendus sur la période, pour une enveloppe financière de 27 940 746 274 F CFA à mobiliser par les acteurs au développement de la région.

Selon le directeur régional de l’économie et de la planification des Hauts-Bassins, Moussa Zongo, le bilan est très positif

Par ailleurs, au cours de ce semestre, des formations et des actions de sensibilisation à l’endroit de la population ont été réalisées. Aussi, des semences et équipements agricoles ont été octroyés, des infrastructures réalisées, des produits médicaux dans le cadre de l’élevage acquis. Il a ajouté que des pistes rurales ont été construites, des routes sont en cours de bitumage, des CSPS en cours de construction avec un taux d’exécution avancé, des dispensaires, des salles de classe, des tables-bancs sont en cours de réalisation.

Représentant le gouverneur de la région à cette activité, Mariama Konaté a précisé que le Plan d’action pour la Stabilisation et le développement est l’instrument central d’opérationnalisation de la politique nationale de développement. C’est en effet, insiste-t-elle, le référentiel pour les interventions de l’État et de ses partenaires en matière de développement sur la période 2023-2025. Au niveau régional, Mariama Konaté estime que les actions mises en œuvre par les acteurs au développement contribuent à la politique nationale de développement à travers le Plan d’action pour la stabilisation et le développement des Hauts-Bassins.

La secrétaire générale de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté, a exigé des participants beaucoup d’attention et d’assiduité aux travaux pour faire des remarques et des propositions constructives.

S’adressant aux membres du CRD, la représentante du gouverneur a rappelé que cette revue est l’occasion de faire des observations pertinentes et de formuler des suggestions ou des recommandations sur le rapport de performance à mi-parcours, ainsi que sur le Plan d’action pour la Stabilisation et le développement régional révisé. Ainsi, elle exige des participants beaucoup d’attention et d’assiduité aux travaux pour faire des remarques et des propositions constructives afin d’améliorer considérablement la qualité du document soumis à leur appréciation.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation