LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Suspicion de présence sur le marché d’huiles alimentaires issues de la transformation d’huiles de vidange : L’appel à la vigilance de l’ANSSEAT

Publié le dimanche 17 septembre 2023 à 15h30min

PARTAGER :                          
Suspicion de présence sur le marché d’huiles alimentaires issues de la transformation d’huiles de vidange : L’appel à la vigilance de l’ANSSEAT

COMMUNIQUE
Fiche d’alerte 001/2023/ANSSEAT

L’Agence nationale pour la sécurité sanitaire de l’environnement, de l’alimentation, du travail et des produits de santé (ANSSEAT) a été saisie à propos de suspicions relatives à la présence sur les marchés burkinabè d’huiles alimentaires produites à partir de la transformation d’huiles de vidange des moteurs.

Il s’agit d’une pratique répréhensible qui doit être traitée avec toute la rigueur au regard de l’effet toxique de nature cancérigène de ce type de produit.
En attendant d’attester de la véracité de ces suspicions et au regard des risques encourus, l’ANSSEAT appelle l’ensemble de la population à la vigilance et à dénoncer d’éventuels commerçants qui s’adonneraient à de telles pratiques nuisibles pour la santé publique.

Pour toute information relative à cette problématique, veuillez contacter les services de l’ANSSEAT au numéro de téléphone suivant : (226) 25 37 32 32.

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 19 septembre 2023 à 08:34, par lamoussaa En réponse à : Suspicion de présence sur le marché d’huiles alimentaires issues de la transformation d’huiles de vidange : L’appel à la vigilance de l’ANSSEAT

    Ce communiqué laconique ressemble à une sorte de fuite de responsabilité.
    EN effet le phénomène ne date pas d’aujourd’hui car une fabrique clandestine fut démantelée à Tanghin et quelques années plus tard une dame et ses complices furent arrêtés..
    ..Si vous souhaitez en savoir plus sur ce phénomène qui nuit à notre santé, je vous suggère deux choses ;
    1. Faites filer discrètement par la police les gens transportant des bidons sales de vidange, généralement eus mêmes sales sur des vélos ou des motos et grâce un système sophistiqué de filature, on devrait découvrir les usines de fabrication ! ;
    2 Prélever systématiquement les nombreuses marques d’huile vendues dans les boutiques et les alimentations et faites les analyser pour déceler une éventuelle présence d’hydrocarbures et aviser.
    Si ces suggestions peuvent contribuer à l’accomplissement de votre noble mission, tant mieux !!!

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Décès de TRAORE DJIBRIL : Remerciements et faire part
Avis de recrutement d’un(e) assistant-e administration finance