LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : Plus de 65 terroristes neutralisés dans l’Ouest, un policier et quatre VDP tombés dans le Centre-Nord

LEFASO.NET

Publié le dimanche 3 septembre 2023 à 22h10min

PARTAGER :                          
Burkina : Plus de 65 terroristes neutralisés dans l’Ouest, un policier et quatre VDP tombés dans le Centre-Nord

L’État-major général des Armées du Burkina Faso a rendu publics ce samedi 2 septembre 2023, deux communiqués sur les opérations de reconquête du territoire national. Le premier communiqué concerne une opération du 7e bataillon d’intervention rapide (BIR) qui a permis de neutraliser plus de 65 terroristes dans les régions des Cascades et des Hauts Bassins.

Le second communiqué fait cas de la neutralisation d’une dizaine de terroristes lors d’une opération de riposte des éléments des unités mobiles de la Police Nationale à Silmiougou dans le Centre-Nord. Au cours de cette opération, 01 policier et 04 VDP ont consenti au sacrifice suprême.

Selon le premier communiqué, le 7e Bataillon d’Intervention Rapide (7e BIR) a conduit un raid du 07 août au 1er septembre 2023 sur plusieurs repaires terroristes du Kénédougou, du Houet et des Cascades. L’opération, minutieusement préparée et conduite sur la base de renseignements précis, a permis de nettoyer des localités comme Ouangolodougou, Konkala, Folonzon, Doutié, Soussié, Gouandougou, Poïkoro, Bolybana, Sirakoro et Diarakorosso.

Le bilan cumulé des différentes actions menées fait état de plus de soixante-cinq (65) terroristes neutralisés. De très importantes quantités d’armements, de munitions, de vivres, de moyens roulants et de moyens de communication ont été récupérés par les unités sur les bases terroristes démantelées.

Au cours de la même opération, plusieurs actions ont été menées au profit des populations avec notamment la réinstallation de populations dans certaines localités et la restauration de l’électricité et des réseaux téléphoniques dans d’autres.

Côté ami, 05 blessés ont été enregistrés dont 02 VDP. Tout en souhaitant une prompte guérison aux blessés, le Chef d’État-Major Général des Armées félicite les unités pour cette action victorieuse qui affaiblit considérablement les groupes armés terroristes dans la région de l’Ouest. Il exhorte les FDS et les VDP à poursuivre, avec la même détermination, les efforts engagés dans le cadre de la reconquête du territoire national.

Selon le second communiqué, suite à une attaque survenue le vendredi 1er septembre 2023 contre une position de VDP dans les environs de Silmiougou, région du Centre-Nord, une unité composée d’éléments du Groupement d’Unités Mobiles d’Intervention (GUMI), d’Unité Mobile d’Intervention (UMI) de la Police Nationale et de VDP s’est déployée en renfort au groupe de VDP attaqué.

Les assaillants ont dû battre en retraite face à la puissance de feu des unités qui ont réussi à neutraliser une dizaine de terroristes. De l’armement, et des moyens roulants ont également été saisis.

Un policier et 04 VDP ont malheureusement perdu la vie au cours des combats. Le Chef d’État-Major Général des Armées s’incline devant la mémoire des combattants tombés pour la Patrie. Il félicite les éléments pour leur esprit de sacrifice et les exhorte à maintenir l’élan de reconquête du territoire en cours.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Dans le deuxième communiqué il convient de préciser que l’attaque du vendredi 1er septembre 2023 a concerné SILMIDOUGOU à 40 kms de KAYA dans la commune rurale de MANE à l’ouest de la commune de kaya en lieu et place de SILMIOUGOU qui est un. village relevant de la commune de KAYA Chef-lieu de la province de la Région du Centre Nord.
    Que les âmes des victimes de cette attaque ignoble reposent en paix et nos condoléances aux familles durement éprouvées.Union De Prière.

  • si tout cela est vrai eh bien bravo aux gars.
    mais moi j ai en vie de plus, pas des reortages quotidien des destructions des bases terroriste grace au vecteur aeriens
    cela fait plusieur mois que la peur aurait change de camp, alors je souhaiterais aussi des bilan dans la lutte dans 3 ou 6 mois avec des statistiques et graphiques a l appui de la part de tous les journaux d investigation des mediat d etat aussi, mais pourvu qu on ait la possibilite de plusieur point de vue mediatiques
    Car si depuis bientot 9 mois on nous dresse des bilans elogieux et encourageant , on doit logiquement s attendre a ce que le nombres de djihadistes dimuneu : essayon un peu, si chaque operation on tue au moins 10 par jours, alors on doit etre a presque 300 terroristes tues par mois, en 8 mois on serait a presque 2400.
    il faut aussi qu on nous disent combien de deplaces avons nous a l interieur et a l exteriur du pays.
    aini on verra que si 2400 terroristes son elimines ce serait imcomprehensible que des milliers de notres se deplacent , ne retournent pas chez eux au villages, ce serait inconprehensible aussi que les attaqus se poursuivent. A moins que les djihadistes se multiplient comme des champignon, a moins qu´il soient au nombre de 5000 seulement sur notre territoire.
    C est en nous eclairant sur tout cela que nous aurons la bonne inf et nous ne nous sentirons pas gaves de propagande et allignes derriere un seul narratif et tout autre naratif est puni et percu comme anti patriote donc ennemi
    Ainsi aussi, avec de bonne infos l opinion notamment eclairee saura la pertinence d un calendreier de la transition et surtout on nous diront combien durera le pouvoir militaire actuel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une attaque d’envergure déjouée à Djibo
Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila (AIB)
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières nécessités