LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

Publié le mercredi 19 juillet 2023 à 22h10min

PARTAGER :                          
Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

(Ouagadougou, 19 juillet 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé ce mercredi le Conseil des ministres qui a examiné plusieurs dossiers inscrits à son ordre du jour et pris des décisions importantes sur la marche de la Transition, selon le ministre Porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le conseil a adopté un avant-projet de loi portant création de la Caisse de dépôt et d’investissement du Burkina Faso. Pour le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Aboubacar NACANABO, cette caisse est née suite à la dissolution de la Caisse de dépôt et de consignation en raison de problèmes de fonctionnement.
Cette nouvelle version de la caisse présente plusieurs innovations à savoir le changement de dénomination pour prendre en compte l’aspect investissement, la reconfiguration du Conseil de surveillance pour plus transparence et enfin l’aspect participatif des acteurs concernés dans le processus de mise en place de la caisse.

Toujours pour le compte du ministère en charge de l’économie, le conseil a adopté un projet de décret portant règlementation de l’aliénation des biens mobiliers et matériels reformés et assimilés de l’Etat et de ses démembrements. « Les ventes aux enchères ont toujours été réalisées de façon classique et nous avons constaté des insuffisances comme le manque de transparence. Nous avons développé une plateforme numérique pour que les ventes aux enchères soient désormais en ligne », a indiqué le ministre NACANABO. Ce décret va donner un cadre juridique à cette nouvelle manière de faire et permettra de donner plus d’efficacité et de transparence au système de ventes aux enchères.

Au titre du même ministère, le conseil a adopté deux décrets qui consacrent des évolutions importantes au profit de structures du ministère des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi. Le premier décret porte sur la création d’un établissement public de l’Etat à caractère administratif dénommé « Burkina Suudu Bawdè », né de la fusion de plusieurs établissements publics de l’Etat sous tutelle technique du ministère en charge des sports et intervenant dans la formation professionnelle.

Le deuxième décret porte création, attributions et fonctionnement de « Burkina Yin-wisgr Meta » suite au regroupement de plusieurs structures du département en charge des Sports intervenant dans la gestion des infrastructures sportives et de loisirs. Selon le ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi, Boubacar SAVADOGO, ces deux décrets permettront d’insuffler plus de dynamisme, de cohérence et d’efficacité dans le fonctionnement de ces structures qui relèvent de son département.

Direction de la communication de la Présidences du Faso

Portfolio

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 19 juillet 2023 à 20:28, par Yendably Kan Gbuidi En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    Merci, au gouvernement pour ce courage de relancer les activités de la caisse de consignation et de dépôt.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2023 à 21:16, par Alpha2025 En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    Caisse de dépôt et d’investissement. Ce n’est pas une nouveauté. Ça a déjà existé dans notre pays, sous Lamizana. Ça s’appelait CNDI (Caisse Nationale des Dépôts et des Investissements). Cet établissement à été transformé en banque commerciale, puis après fusion absorption de L’UREBA et de la CAI, est devenu la SGBB, Société Générale étant entre-temps entrée dans le capital. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, j’espère que la présente Caisse pourra pleinement jouer son rôle. J’ai toujours peur que des instruments financiers soient entre des mains inexpérimentées. C’est comme mettre un fusil dans les mains d’un enfant. Dieu sauve le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2023 à 21:18, par Bigbale En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    Où se trouve Mr Abel Seglaro SOME, ministre de l’économie de Mr Sandaogo Damiba ? Quand on dit aux intellectuels de faire attention et d’avoir un minimum d’honnêteté intellectuelle, voici un exemple : Mr Seglaro Abel SOME, longtemps Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances sous le gouvernement Roch KABORE, une fois nommé Ministre par Sandaogo Damiba, s’est mis à pourfendre la Caisse de Dépôt et de Consignation dirigée par l’ancien Premier Ministre Paul Kaba THIEBA. Aussi entouré par des techniciens hors paire, pourquoi n’avaient-ils pas fait les suggestions pour améliorer l’idée de la Caisse de Consignation ? Voilà que cette même Caisse est revenue quelques mois plus tard ! C’est pour dire qu’on détruire les idées parce qu’elles sont l’initiative d’autres personnes et cela ne grandit jamais un homme ! Avançons au lieu de nous comporter comme des gamins autour d’un morceau.de gâteau !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 09:17, par LUI En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    Ce qui fait mal, c’est l’explication bidon servit au peuple.Quelle est fondamentalement la différence entre cette caisse et celle que dirigeait L’EX PREMIER MINISTRE TIEBA qui avait aussi pour mission principale l’investissement à afin de soulager l’état qui fait chaque fois recours aux prêts avec les institutions de INTERNATIONALES.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 11:35, par Sheikhy En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    Quand on parle de manque de vision stratégique à l’échelle d’un pays et bien sûr à long terme, ceci est un exemple patent. On a l’histoire, la documentation, les études qui ont été faites. On devrait juste réunir toutes les personnes ressources et valider un format définitif qui s’impose à tous. Sinon, on sera toujours dans le tâtonnement et les virages incontrôlés. En tout cas, cette décision ainsi que celle sur les nouvelles taxes dénotent d’un besoin d’argent frais pour financer la lutte et les projets initiés par le régime. Ce qui est primordial dans tout ça, c’est la bonne gouvernance

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 12:17, par Enfant de Boussé En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    Le mpsr 2 a t il des idées ?
    Car jusqu’à présent, le constat est simple. Le MPSR 2 reprend les idées des gvts de Marc Roch Christian Kaboré . : VDP, partenariat public privé, programmes présidentiels, caisse des dépôts....
    A part venir bomber le torse et rupture diplômatique avec la France, le programme du mpsr 2 c’est quoi ?
    La reconquête territoriale, on attend toujours puisque le mpsr 2 a décidé de casser le thermomètre en n’annonçant plus les attaques sur le territoire .

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 13:23, par KABORA En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    J’ai très peur quand l’Etat met la main, en tant que banquier, dans la gestion des capitaux dormants de l’administration publique. Cette caisse va permettre de drainer vers elle toutes les recettes propres et dormantes de l’Etat pour financer l’investissement public et privé et toute l’économie. Cela veut dire que les fonds dormants gérés par le Trésor public, les sociétés d’Etat telles que la SONABEL, l’ONEA, la CNSS, la SONABHY ainsi que ceux des Etablissements Publics de l’Etat (EPE), etc... seront canalisés vers cette caisse. Si la caisse gère bien en finançant des projets fiables et viables ou si elle intervient sur le marché des capitaux et sur le marché financier (actions, obligations et autres produits dérivés), pour vendre ou acheter des actifs selon les opportunités du marché, ça peut être très bénéfique pour tout le Burkina et on aura des ressources solides pour nos investissements et le reste. Il faudra donc engager des experts solides et aguerris du monde bancaire et financier et appliquer la rigueur de la gestion du secteur privé. Sinon, voilà le désastre si on recrute des dealers, des bureaucrates et autres théoriciens de l’administration publique ou privée ou autres novices de la finance qui, comme certains ingénieurs agricoles, ne savent même pas faire la différence entre des herbes hautes et le riz.
    Par ailleurs, ce qui est très très positif dans cette affaire, c’est que cette caisse va absorber tous les fonds oisifs que le Trésor public, les sociétés d’Etat telles que la SONABEL, l’ONEA, la CNSS, la SONABHY ainsi que les Etablissements Publics de l’Etat (EPE), etc....DRAINENT vers les BANQUES qui, ceci étant, ne font aucun effort pour mobiliser l’épargne des ménages et créer leur richesse en achetant le risque des promoteurs à travers le financement de leurs projets. Au lieu de cela, elles vivent grassement sur le dos des pauvres travailleurs à travers les prêts (à des taux usuriers) qu’elles leur fait sur la base des fonds publics déposés chez elles.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2023 à 14:45, par KAM En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement adopte un projet de texte portant création d’une Caisse de dépôt et d’investissement

    M Bignale, pourquoi vous vous en prenez à M. SOME ? C’est vrai que la décision de suspendre la Caisse de dépôts et de consignations a été prise quand il était ministre de l’Economie, sous Damiba. Mais pourquoi cette décision a été maintenue et renforcée sous Ibrahim Traoré si tant est que c’est SOME qui s’en prenait inutilement à cette institution ? Bassolma Bazié avait dit aux agents de la CDC que leur institution se reposait sur un "socle pourri". Le mieux a donc été de tout balayer pour reconstruire. C’est dommage car on perd du temps et de l’énergie mais on ne peut se permettre de réhabiliter un édifice qui se repose sur une fondation pourrie. DOnc, il faut plutôt reconnaitre que SOME et ses conseillers ont vu juste.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV