LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Sécurité dans la région de l’Est : Le Capitaine Ibrahim Traoré exhorte les forces combattantes à changer de paradigme

Communiqué de presse

Publié le samedi 27 mai 2023 à 19h36min

PARTAGER :                          
Sécurité dans la région de l’Est : Le Capitaine Ibrahim Traoré exhorte les forces combattantes à changer de paradigme

(Fada N’Gourma, 27 mai 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, Chef suprême des armées, a rencontré ce samedi au sein du 34e Régiment interarmes de Fada N’Gourma (RIA), l’ensemble des Forces de défense et de sécurité (FDS) et des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la région de l’Est. Le Chef de l’Etat a salué l’engagement de toutes les forces combattantes et appelé à un changement de paradigme.

« Nous avons tenu à venir prendre la chaleur, vous voir et vous dire bonjour. Nous savons ce que vous vivez, nous savons ce qui se passe dans cette région et nous savons tout le travail que vous abattez. Nous venons aussi pour vous inviter à changer de dynamique, à pouvoir mieux vous adapter parce que le contexte a changé », a indiqué le Capitaine Ibrahim TRAORE à l’ensemble des FDS et VDP rassemblés au carré d’armes du 34e RIA pour l’écouter.

Pour le Chef suprême des armées, la zone de l’Est est vaste et compliquée avec des forêts, un relief fait de montagnes par endroit qui rendent le terrain difficile. C’est pourquoi, il a invité le commandement à créer un nouveau mode de combat pour s’adapter au terrain.

« Il faut qu’on crée notre guerre en changeant notre manière de faire, notre stratégie de combat en intégrant des innovations (…). Nous devons aller au-delà de ce que nous avons appris à l’école, pour utiliser nos intelligences et faire la guerre », a indiqué le Président de la Transition aux forces combattantes.

Il s’agit, selon lui, de développer des nouvelles techniques, adapter l’équipement au terrain, sortir des chantiers battus pour prendre le dessus sur l’ennemi et cela doit faire appel à toutes les intelligences au sein de l’armée, du militaire de rang à l’officier. En outre le Chef de l’Etat a invité le commandement à bien intégrer les VDP dans le dispositif et travailler avec eux dans une bonne ambiance.

Pour accompagner la dynamique engagée sur le terrain, le Capitaine Ibrahim TRAORE a rassuré les forces combattantes que des mesures sont prises dans ce sens. Il s’agit des recrutements massifs pour renforcer les effectifs et l’acquisition d’équipements performants pour augmenter les capacités opérationnelles des combattants au sol et du vecteur aérien.

« Nous étions sur un itinéraire qui ne nous permettait pas de changer de donne ou d’évoluer en termes d’équipements. Aujourd’hui, nous n’avons plus de problèmes pour acquérir un certain type d’équipements », a ajouté le Chef de l’Etat, pour qui toutes ces dotations, fruit du sacrifice du peuple, doivent être utilisées à bon escient.

Il a informé les forces combattantes que des dispositions sont prises pour la prise en charge des blessés de guerre, des veuves et orphelins des combattants (FDS et VDP) tombés au front avec la création d’une agence. « Lorsque les gens partent au combat et qu’ils sont blessés, et après ils sont abandonnés, ça fait mal et cela ne donne pas le moral à ceux qui sont sur le terrain en train de combattre », a reconnu le Chef suprême des armées.

Les FDS et les VDP de la région de l’Est ont souhaité entre autres une opération spéciale pour la région de l’Est, l’amélioration de leur dotation en équipement et la prise en charge de leur santé. En guise de réponse, le Chef de l’Etat a soutenu que tout est mis en œuvre pour que cette région retrouve son lustre d’antan.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une attaque d’envergure déjouée à Djibo
Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila (AIB)
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières nécessités