LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

Publié le mardi 23 mai 2023 à 22h05min

PARTAGER :                          
Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

La Direction générale des impôts (DGI) a présenté officiellement le nouveau timbre physico-numérique FIBERTAG, ce mardi 23 mai 2023 au cours d’une conférence de presse. Il s’agit du timbre fiscal de 200 FCFA.

A 48 heures de son entrée en vigueur, le nouveau timbre fiscal fait son apparition officielle devant les professionnels de médias. Et c’est le directeur général des impôts, Daouda Kirakoya, et son équipe qui ont tenu à donner toutes les informations nécessaires concernant ce nouveau timbre.

Il y a des différences fondamentales d’avec l’ancien timbre fiscal, informe la Direction générale des impôts. C’est un timbre à la fois physique et numérique d’où son appellation "physico-numérique".

Quant à FIBERTAG, Daouda Kirakoya a indiqué qu’il s’agit d’une technologie qui contient des éléments d’empreinte. « Cela permet à chaque timbre d’être unique », a affirmé le directeur général des impôts. Toutefois, il a précisé que cela va être installé bientôt.

Le nouveau timbre fiscal va être opérationnel dès le 25 mai 2023

Caractéristiques du nouveau timbre fiscal

Le nouveau timbre fiscal permet de suivre le niveau d’évolution de la commande et de l’utilisation. « Le timbre fiscal est lié à une base de données pour savoir s’il est authentique », a affirmé Daouda Kirakoya. Une nouvelle forme pour lutter contre la contrefaçon. Et c’est l’occasion pour le premier responsable de la DGI d’inviter les citoyens à procéder, eux aussi, au contrôle afin de ne pas consommer de faux timbres fiscaux.

Le directeur général des impôts, Daouda Kirakoya, promet la digitalisation de ce timbre fiscal dans les jours à venir

Sur ce timbre fiscal, on identifie le monument des héros nationaux, les armoiries du Burkina Faso, un code d’identification et de traçabilité et une empreinte d’authentification.

Le timbre est autocollant, contrairement à l’ancien qui nécessitait du liquide pour être collé sur un papier.

Dans certaines localités, le nouveau timbre est déjà distribué, ont annoncé les conférenciers. « Il reste trois régions qui seront approvisionnées d’ici demain », a précisé Daouda Kirakoya.

Un made in France en attendant le local

A la question de savoir pourquoi c’est uniquement le timbre de 200 FCFA qui est changé, le directeur général des impôts a pointé du doigt sa rupture. Dans ses explications, il a fait savoir que les autres timbres fiscaux sont là pour le moment. « Au fur et à mesure que les timbres vont s’épuiser, nous allons les changer », a-t-il promis.

Selon le colonel Léonard Ouoba, l’actuel producteur du timbre fiscal a un contrat d’une année

Contrairement à certaines versions livrées sur les réseaux sociaux, ce nouveau timbre fiscal n’est pas produit au Burkina Faso, a clarifié la direction générale des impôts. « On se bat toujours pour que d’ici là, nous puissions avoir des timbres produits ici au Burkina », a déclaré le colonel Léonard Ouoba, directeur général des affaires immobilières et de l’équipement de l’État.

Le nouveau timbre fiscal est produit en France, ajoute-t-il. L’ancien timbre était imprimé au Canada.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2023 à 15:08, par Sage En réponse à : Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

    Certaines personnes sont dans la propagande systématique. effectivement, elles avaient déclaré que les nouveaux timbres seraient fabriqués localement et que les anciens étaient fabriqués en Allemagne qui aurait créer la rupture. S’asseoire dans son coin, et fabriquer du faux ; quel monde !

    Heureusement que les Autorités ont la tête au-dessus des épaules.

    Si tu t’amuses à fabriquer des timbres alors que tu n’as la maitrise de la technologie qu’il faut, pour sécuriser, tu rendras un grand service aux faussaires de tout bord ; en fait, tu ne fabriqueras que des bouts de papiers sans valeur. C’est la même chose pour les billets de banque. Ici, on est pas dans la Politique, on est dans la technologie. Si tu as la technologie, tu y vas ; si tu ne l’as pas, va la chercher là il y a et travaille à l’avoir si tu veux.

  • Le 23 mai 2023 à 16:15, par zabs En réponse à : Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

    Je trouve que le nouveau timbre fiscal est surchargé. Le surcharge a dû jouer sur la valeur nette (PV-PR) du timbre. N’était-il pas mieux de fabriquer un timbre simple et en garantir la sécurité ? Et puis, est ce que l’Etat lui même ne pouvait pas fabriquer ses timbres lui même au lieu de faire appel à un privé ?

  • Le 23 mai 2023 à 16:39, par BAGORBOUE En réponse à : Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

    bonsoir je voulais avoir le sort des anciens timbres fiscaux qui seront toujours en circulation.

  • Le 24 mai 2023 à 10:18, par songboudou En réponse à : Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

    Moi je tombe des nues quand je lis que ce nouveau timbre sera fabriqué en France. Où sont nos amis russes ? Je me dis qu’ils ont quand même la technologie de pointe pour nous fabriquer ca.
    C’est le problème avec les régimes africains qui parlent des souveraineté. Vous insultez la France, et au moindre problème vous courez vers elle pour trouver des solutions. Comme quoi ce n’est pas affaire de bouche. Tous les panafricanistes qui bavardent sur les réseaux et demandent à la France de dégager doivent venir nous expliquer ce qui se passe. Vous dites à la France de quitter le Burkina parce qu’il n’apporte rien. Et c’est vous même qui rejoignez la France pour demander de l’aide. Quelle honte ! Si tu dis que tu peux, il faut peux on va voir !

  • Le 24 mai 2023 à 10:23, par S En réponse à : Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

    Poutine lui même a dit que la souveraineté commence par l’autosuffisance. Les IRISSI n’ont qu’à se calmer !

  • Le 24 mai 2023 à 22:51, par Salvatore En réponse à : Burkina : Le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA présenté officiellement

    L’appel aux compétences répond à des impératifs d’efficacité ; tout le reste est instrumentalisé !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation