LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Burkina Faso : Inauguration des nouveaux locaux du Bureau de la Banque mondiale

Publié le mardi 28 mars 2023 à 16h00min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : Inauguration des nouveaux locaux du Bureau de la Banque mondiale

Le Premier ministre, Appolinaire Joachimson Kyelem de Tembela, et le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, ont procédé, ce 27 mars 2023, à l’inauguration des nouveaux locaux du Bureau de la Banque mondiale, sis au quartier Ouaga 2000. Cette inauguration coïncide avec la soixantenaire du partenariat entre le Burkina Faso et le Groupe de la Banque mondiale. De nombreux invités illustres dont des membres du gouvernement y ont pris part.

11 ans après l’octroi d’une parcelle d’une superficie de 5 500 m2 par les autorités du Burkina Faso, le projet de construction des locaux du Bureau de la Banque mondiale est désormais une réalité. L’infrastructure qui vient d’être inaugurée est implantée à Ouaga 2000. Érigé sur une superficie de 2 180 m2, ce bâtiment offre des bureaux et des espaces de travail à plus de 80 membres du personnel et consultants de la Banque mondiale. Il est conçu à partir de matériaux traditionnels façonnés à la main, tirés de la terre et utilisés de manière contemporaine.

Coupure du ruban

La peinture murale de la cafétéria est réalisée par les femmes Kasséna de Tiébélé, village de la province du Nahouri, au Sud du Burkina. Les dessins n’ont pas qu’une finalité esthétique. Derrière l’esthétique, chaque image raconte une histoire. Tirant également leçon du Covid-19 et dans le souci de faire de ce lieu de travail un endroit très sain, le bâtiment a été conçu conformément au nouveau protocole sanitaire. Ce joyau illustre l’exemplarité du partenariat entre le Burkina Faso et le Groupe de la Banque mondiale, présent au Pays des hommes intègres depuis mai 1963.

Photo de famille

Le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, venu de Washington, a saisi cette tribune pour rappeler quelques faits et chiffres remarquables de ce long et commun voyage qui dure depuis 60 ans. De ses propos, l’on retient que depuis ces dix dernières années, le portefeuille de la Banque mondiale a considérablement évolué avec plus d’une trentaine de projets et programmes, impactant des secteurs stratégiques tels que le développement humain, les infrastructures, l’eau et l’assainissement, l’agriculture, l’environnement, la gouvernance. A ce jour, a-t-il témoigné, le portefeuille des projets et programmes a atteint un volume des engagements de 3 milliards de dollars américains et un solde disponible de plus de 2 milliards de dollars soit 1200 milliards de francs CFA. Au-delà de la qualité du partenariat, ce bâtiment répond à la volonté de l’institution de se rapprocher davantage des populations pour, selon M. Diagana, mieux répondre à leurs préoccupations en vue de l’atteinte de son principal objectif qui demeure la réduction de l’extrême pauvreté tout en plaçant l’humain au centre de son engagement avec le pays.

Le Premier ministre, par la voix du ministre de l’économie, a salué l’initiative

« Le Burkina Faso fait partie des 100 premiers pays à avoir adhéré au Groupe de la Banque mondiale. J’aimerais dire que c’est son institution. La BM doit être présente dans ces pays membres en tout temps et surtout en période de crise. Comme on le dit chez nous, c’est pendant les crises qu’on reconnaît ses amis. Le Burkina Faso traverse des moments de crise. Ce bâtiment symbolise notre volonté de rester présents dans ce pays pour l’accompagner dans des réflexions stratégiques, la mobilisation des financements. Et pour qu’ensemble nous traduisions ces financements en programmes de développement qui contribueront à faire rayonner ce pays dans le monde (...) », soutient-il. Selon le rapport sur la coopération au développement élaboré chaque année par le ministère en charge des finances, le Groupe de la Banque mondiale se place parmi les premiers partenaires pourvoyeurs de financements pour le développement du Burkina Faso. De ce fait, le premier responsable dudit département qui s’exprimait au nom du Premier ministre, a félicité les premiers responsables pour leur leadership dans la mobilisation des ressources pour la construction des nouveaux locaux et le suivi effectif des travaux pour sa réalisation.

Vue des participants

« Vous avez fait oeuvre utile et je ne doute pas un seul instant que les nouvelles conditions de travail auront un effet bénéfique sur la qualité du travail et un impact pour la population », a-t-il dit. S’adressant aux utilisateurs, il a formulé le vœu que ces nouveaux locaux soient d’une part, un lieu de renforcement de la coopération économique, financière, et technique entre la Banque mondiale, le Burkina Faso et les autres institutions pays. Et d’autres part, une source de relation de fraternité et d’amitié pour un monde meilleur. Une visite guidée des locaux suivie de la signature du livre d’or ont mis fin à la cérémonie.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le gouvernement veut maîtriser le taux d’inflation