LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

Publié le mercredi 15 février 2023 à 19h06min

PARTAGER :                          
Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

(Ouagadougou, 15 février 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi le Conseil des ministres. Plusieurs décisions ont été prises parmi lesquelles, le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts, l’organisation de la Semaine nationale de la Culture (SNC), l’adoption du rapport statistique national 2021.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le Conseil a adopté le rapport statistique national 2021 et le programme national statistique 2023. « Ce sont des outils de suivi-évaluation de la stratégie du schéma directeur statistique 2021-2025 », a précisé la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, chargée du budget, Fatoumata BAKO/TRAORE.

Pour le compte du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le Conseil a approuvé l’organisation du recrutement spécial de 4000 agents des Eaux et Forêts d’ici à 2025. Le ministre en charge de l’environnement, Augustin KABORE a indiqué que « cette autorisation spéciale s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence du ministère de l’Environnement, spécifiquement pour le corps paramilitaire des Eaux et Forêts ». Selon le ministre KABORE, 2000 agents seront recrutés courant 2023 pour renforcer les effectifs et contribuer efficacement à la reconquête du territoire et à la relance économique de notre pays.

Au titre du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, le Conseil a examiné et adopté un avant-projet de loi portant protection, sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel du Burkina Faso. Cet avant-projet de loi comporte des innovations dont la définition claire du rôle des acteurs clés de la mise en œuvre, la circulation et la restitution des biens culturels illicitement exportés, la protection des biens culturels en période de conflits armés.

Par l’adoption de cet avant-projet de loi, « le gouvernement marque sa volonté d’assurer une protection optimale du patrimoine culturel du Burkina Faso, socle de nos valeurs culturelles, mais aussi de nos identités », a indiqué le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Toujours concernant le ministère en charge de la culture, une communication a été faite sur l’organisation de la 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) Bobo 2023. Cette manifestation culturelle est prévue du 29 avril au 6 mai 2023 sous le thème : « Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale », selon le ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 15 février 2023 à 23:28, par Samuel En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

    Appel A La Liberation de Nestor Podasse.
    Podasse est un symbole de la liberation des peuples domines d’Afrique au Sud du Sahara surtout Francophone. Il est un patriote integre and panafricain qui lutte pour les opprimes et les sans voies. Podasse est le symbole de la souffrance quotidienne des peuples sans discrimination aucune. Son combat c’est la liberation de l’Afrique sous le joug coloniale Occidentale et surtout Francaise qui est un combat legitime et juste. En effet , nous , peuple opprimes’ et domines, demandons la liberation immediate et sans condition de Nestor Podasse parcequ’il n’est pas coupable de ce qu’on lui reproche. C’est un panafricain convaincu qui lutte pour tous les peuples sans discrimination et sans distinction de race au prix de sa vie personnelle malgres les menages a’ son encontre . Il est contre la discrimination et l’injustice . Nous disons que Nestor Podassee est victime de la FRancAfrique. Son combat contre le colonialisme ne plait pas aux enemies de l’Afrique qui veulent a’ tout pris fermer sa bouche. Nous demandons aux hautes autorites du Burkina d’intervenir pour la liberation de Podasse. C’est un appel pressant.
    Je vous remercie de votre indulgeance et de votre aimable comprehension.
    Liberer Nestor Podasse
    Liberer Nestor Podasse
    Liberer Nestor Podasse
    Liberer Nestor Podasse
    Liberer Nestor Podasse
    Liberer Nestor Podasse

  • Le 3 mars 2023 à 18:23, par GOMA MOUANDA En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

    Précisions au sujet de la libération de Nestor PODASSE,

    La FranceAfrique a été à l’origine des milliers d’Africains innocents tués pour avoir eu le seul tort d’exprimer leur liberté d’opinions et d’être gouvernés par des sous préfets français à la peau noire à la tête des états africains. Et combien sont ils les ambassadeurs français et de dictateurs africains emprisonnés pour ces crimes contre l’humanité ? Personne.

    On ne va pas condamner une personne pour un délit d’opinions I De plus, les autorités actuelles du Burkina Faso lui doivent à lui et à ses amis leur prise de pouvoir et personne ne l’a protégé lorsqu’il était menacé de mort par les ennemis de l’Afrique planqués au Burkina Faso et toujours présents sur son sol et oeuvrant contre la liberté du Burkina Faso.

    LIBERER NESTOR PODASSE digne fils de l’Afrique libre
    LIBERER NESTOR PODASSE Homme intègre et vrai Patriote africain

    Merci à toi Boudjian vrai spécialiste de la zone des Corrompus de la FranceAfrique (zone FCA...) et spécialiste accessoire de la France (accessoirement seulement), à Afrique Média que j’appelle à consacrer une spéciale Libération de Nestor PODASSE et c’est urgent.

  • Le 5 mars 2023 à 00:20, par GOMA MOUANDA En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

    Appel à la Libération de notre frère Nestor PODASSE,

    Il me semble qu’il soit inconcevable qu’un résistant Burkinabé soit privé de sa liberté pour avoir protégé la rectification de la révolution en cours actuellement au Burkina Faso !

    Certes ses paroles prononcées à l’époque des faits étaient un peu excessives mais il n’avait attenté à aucune vie de qui que ce soit contrairement à certains services étrangers sur le sol BURKINABE (cas de feu Isodore Noël SANKARA par exemple). C’est un Digne fils patriote Burkinabé et africain qui œuvre pour la libération totale de son pays et de l’Afrique. des forces d’occupation étrangères (La France l’avait fait contre les USA à l’poque de de Gaulle).

    Ainsi nous pouvons constater que se amis et lui ont contribué à la déclaration de persona non grata de la personne à l’origine de ses problèmes actuels. De même qu’ils ont contribué à la fermeture de la base militaire des forces spéciales françaises de l’opération Sabre dans son pays.

    Sa privation de liberté actuelle s’apparente à une vengeance de la part des françafricains encore trop actifs donc nuisibles au Burkina Faso qui n’acceptent pas leur défaite.

    In fine, on peut rappeler aux nouvelles autorités Burkinabées qu’elles doivent à Nestor PODASSE, ses amis et à la population (à la jeunesse) la réussite de leur arrivée aux affaires du Pays des HOMMES INTEGRES. Dès lors, il me paraît incompréhensible de comprendre leur silence et leur positionnement sur l’arrestation illégale et la privation de liberté inhérente de Nestor.

    Dans ces conditions, souhaiteriez-vous, Monsieur le Président de la transition politique et votre gouvernement être plus royalistes que le Roi en matière de respect des droits inaliénables de vos concitoyens : On note que ceux de Nestor PODASSE ont été bafoués : LIBEREZ NESTOR PODASSE EN EXERCANT VOTRE POUVOIR REGALIEN EN LE GRÂCIANT. PRENEZ EXEMPLE SUR VOS FRERES MALIENS QUI EXERCENT LEUR PLEINE SOUVERAINETE RETROUVEE. EN PROTEGEANT LES DROITS HUMAINS DE LEURS COMPATRIOTES.

    ALLEZ, BOUDJIAN, spécialiste de la zone des Corrompus de la Zone F CFA et spécialiste accessoire de la France (accessoirement seulement), notre sœur Nathalie YAMB et le prof Francklyn NYAMSI Wa KAMERUN, et bien sûr Afrique Média (chaîne des panafricanistes-panafricains (Président BANDA KANI, Dr YAMB, KENGNE,BATENGUENE et le Professeur astrophysicien.(désolé j’ai oublié le nom)..., qu’attendez-vous pour exiger la libération de notre frère Nestor PODASSE des mains des FrançAfricains infiltrés au BURKINA FASO.

    Enfin, il apparaît souhaitable que Nestor PODASSE se porte candidat à la future présidentielle qui sera organisée à l’issue de la transition au BURKINA pour assainir certains pans de l’administration burkinabée avec mise à la retraite d’office des FrançAfricains et sans pension, s’il vous plaît, pour atteinte à la liberté des droits fondamentaux des personnes sur le sol BURKINABE. Pour cette cause, je suis prêt à contribuer aux frais de sa future campagne et je suis sérieux. C’est vraiment à envisager.

  • Le 6 mars 2023 à 13:00, par GOMA MOUANDA En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

    APPEL A LA LEVEE DES FONDS POUR LA FUTURE CANDIDATURE DE NOTRE FRERE NESTOR PODASSE A LA FUTURE PRESIDENTIELLE QUI SERA ORGANISEE A L’ISSUE DE LA TRANSITION POLITIQUE EN COURS DANS SON PAYS LE BURKINA FASO

    Par la présente intervention, j’appelle tous les Panafricanistes et Panafricains de tous bords de penser sérieusement à la future candidature de notre frère PODASSE à la future présidentielle qui sera organisée au BURKINA FASO à l’Issue de la transition en cours.

    A cette fin, ils faudrait que nous nous concertions pour lui permettre de constituer avec son ACCORD, un trésor de guerre financier pour lui permettre de battre campagne. Il a des amis et la jeunesse Burkinabée avec lui. Donc, c’est faisable et possible et il peut gagner. Les populations africaines ont trop souffert des turpitudes peu recommandables de leurs dirigeants souvent non ou mal élus lesquels s’accrochent à la tête des Etats que dans le seul but de facilement s’enrichir et de servir les intérêts des étrangers au détriment des ceux vitaux de leurs peuples respectifs.

    Je laisse au Président BANDA KANI ( pour sa propre gouverne NKANI dans ma langue maternelle signifie le CHEF et on prononce Ma NKANI)) et à nos frères et sœurs panafricanistes-panafricain(e)s d’étudier les modalités de la mise en œuvre de cette initiative au profit et en lien avec notre frère Nestor PODASSE. BOUDJIAN, spécialiste de la zone FranceAfrique des Corrompus de la zone FCFA... et spécialiste accessoire de la France (accessoirement seulement), notre devise JUSTICE et SOLIDATITE, Boudjian...ASSIMI GOÏTA. Plus besoin d’attendre quoi que ce soit de ceux qui maltraitent leurs peuples, il faudrait que les panafricanistes-panafricains puissent diriger les pays africains dans le seul intérêt des peuples. ASSIMI GOÏTA.

    LIBEREZ NESTOR PODASSE, NOTRE VRAI MANDELA MANDELA 1er ET DIGNE FILS DE L’AFRIQUE
    LIBEREZ NESTOR PODASSE MANDELA 1er
    .
    Professeur BELLECK je me suis souvenu de votre nom (c’est mieux ainsi et respectueux pour moi à votre égard), votre attitude à l’égard de Nestor PODASSE lors de l’émission que AFRIQUE MEDIA avait consacrée à l’époque au tout début de la rectification de la transition politique au BURKINA FASO était pour moi inappropriée : notre frère Nestor PODASSE avait cité les nombreuses tentatives d’enlèvements dont il avait fait l’objet et craignait pour sa vie et sa sécurité physique de la part des services secrets étrangers agissant dans son pays et en réponse vous l’aviez rembarré en direct devant tous les auditeurs et il avait fallu l’intervention de la journaliste Madame Céleste KAPEN de vous rappeler le respect de la liberté d’expression de tout intervenant sur Afrique Média. Aujourd’hui, il est triste de constater qu’il avait malheureusement RAISON. Il faut donc l’aider de sortir de ce bourbier dans lequel on tente de le mettre (Il n’a tué personne même si ses propos de l’époque des faits étaient un peu excessifs, j’en conviens, à comparer aux nombres d’africains morts depuis la rencontre avec les étrangers européens et demeurés sans justice. à ce jour. Je suis certain qu’il le regrette profondément et présenterait dès que possible des excuses pour cela). SES ENNEMIS SONT LES FRANCEAFRICAINS BURKINABES. Que AFRIQUE MEDIA avec ses experts puisse consacrer une émission spéciale LIBERATION DE NESTOR PODASSE MANDELA 1er avec tous les tenants politiques et autres de cette affaire. MERCI par avance de votre attention et disponibilité.

  • Le 29 mai 2023 à 15:41, par GOMA MOUANDA En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

    Paix à toi mon frère Nestor. Très heureux de te savoir enfin en liberté même si conditionnelle.
    Une fois de plus, tu auras vérifié par le sort qui t’a été réservé que c’est la révolution qui détruit toujours ses propres enfants. Bien que ta liberté soit restreinte, il serait souhaitable que tu en discutes avec tes vaillants amis qui t’ont toujours porté dans cette épreuve, la possibilité et la faisabilité de ta candidature à la prochaine élection présidentielle qui sera organisée à l’issue de la transition actuelle dans ton pays. C’est faisable car les autres ne sont pas nés politiciens ni responsables d’un pays. Encore un grand merci à tous ceux qui de loin et de près ont obtenu cette victoire. Il sera grand temps, une fois Président de mettre en place une nouvelle constitution au Burkina Faso qui respecte la liberté d’expression de ses enfants sans réserve.

  • Le 30 mai 2023 à 17:32, par GOMA MOUANDA En réponse à : Conseil des ministres : Le gouvernement approuve le recrutement de 4000 agents des Eaux et Forêts

    Monsieur le Président de la transition,
    Ce qui est arrivé à Nestor PODASSE montre qu’il y a des ennemis de la rectification politique en cours au Burkina Faso et dont vous avez la charge de mener. Ils n’hésiteront pas de recommencer et surtout d’agir de façon illégale comme ils l’ont fait avec Nestor pour faire taire tous ceux qui sont pour la libération de votre Pays.
    Pour ce faire, l’exemple du Mali tout proche est si enrichissant au point qu’il faille donc associer l’évolution des volets social, économique et administratif (réforme de l’administration judiciaire) à la priorité sécuritaire de sécurisation du territoire de votre pays. Et c’est ce que nos frères maliens ont tout de suite compris pour mener à bien et avec succès la refondation politique en cours dans leur pays. Je leur en suis très reconnaissant pour la dignité retrouvée du peuple malien et de l’Afrique de façon générale. C’est ce que notre frère Issa Diawara (Général du Peuple malien comme il aime à se faire appeler) avait rappelé dans le cas de Nestor PODASSE. Bon courage à vous.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 16 mai 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 8 mai 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 25 avril 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 4 avril 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 27 mars 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 20 mars 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du 13 mars 2024
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 6 mars 2024
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 28 février 2024