Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 1er décembre 2022 à 22h46min
Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

Le ministère de l’Economie, des finances et de la prospective a procédé au lancement officiel d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers ce jeudi 1er décembre 2022 à Ouagadougou. Présidée par le ministre de l’économie, Dr Aboubacar Nacanabo, cette cérémonie de lancement était une occasion d’insister sur les conséquences de la corruption qui amplifient la misère de la population et retardent le développement économique et social.

C’est autour du thème « Agir ensemble pour renforcer la lutte contre la corruption au sein du MEFP » que l’édition 2022 de la campagne de sensibilisation et d’information sur la corruption au profit des usagers se tient.

Le score du Burkina Faso, selon l’indice de perception de la corruption établi par Transparency International était en 2021 de 42 points sur 100, classant le Burkina Faso à la 78e place sur 180. En 2020, ce score était de 40 points sur 100, classant le pays des hommes Intègres à la 88e place sur 187 pays.

Conscient de cette corrélation étroite entre « corruption et mauvaise gouvernance », le département de l’économie a entrepris des réformes audacieuses en vue d’assurer une gestion saine et transparente des finances publiques. Il faut noter que ces réformes ont porté, entre autres, sur la déconcentration de la chaîne de la dépense publique à travers la création des directions régionales du budget et des cellules d’ordonnancement auprès des institutions et départements ministériels et le renforcement de l’information des services. Ces réformes concernaient aussi la digitalisation des procédures de la déclaration et de paiement des impôts.

En vue d’agir efficacement, le ministère a mis en place des Comités anti-corruption (CAC) au sein des structures centrales dudit ministère, soit 25 comités anti corruptions au total au 30 novembre 2022.

A entendre le ministre de l’économie, Dr Aboubacar Nacanabo, les dégâts de la corruption sur les pays africains sont énormes. A lui d’ajouter que pour un pays comme le Burkina Faso, les conséquences de ce fléau amplifient la misère des populations et retardent le développement économique et social. Pour lui, la corruption sape les valeurs démocratiques, l’Etat de droit, les valeurs éthiques et la justice. « La corruption est un obstacle majeur au développement durable. Notre ambition en matière de lutte contre la corruption au sein du département, c’est de créer un tandem de veille citoyen entre les CAC et les usagers en vue d’encourager et faciliter la dénonciation des faits et des cas de corruption et infractions assimilées. Il faut que les usagers utilisent les numéros verts pour dénoncer afin d’aider les CAC. Si nous ne nous mettons pas ensemble pour lutter contre la corruption, il serait difficile de gagner la guerre que nous vivons aujourd’hui. Le ministère reste engagé pour la lutte », a laissé entendre le ministre de l’économie.

Au niveau du secteur de la douane, l’inspecteur divisionnaire Hamado Ouédraogo, lors de sa présentation est revenu sur les obstacles et les difficultés de la lutte contre la corruption. Pour lui, les obstacles et les difficultés sont entre autres : l’incivisme fiscal et douanier ; l’immixtion des acteurs politiques dans le fonctionnement et les activités des douanes ; la nature secrète de la corruption ; la tolérance, voire la promotion de la pratique des cadeaux dans la société.

Il convient de préciser que cette campagne au profit des usagers se déroulera tout au long du mois de décembre 2022. « Tous les canaux de communication seront mis à contribution afin de toucher le maximum d’usagers. Je lance un appel à toute la population en général et à tous les acteurs de la lutte contre la corruption au Burkina Faso en particulier », a plaidé le ministre de l’économie, avant de déclarer officiellement lancée l’édition 2022 de la campagne d’information et de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers.

Ismaël KIEKIETA
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2022 à 19:24, par RV En réponse à : Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

    Belle initiative. Gageons que ça ne soit une de plus. L’impunité est l’une des causes de nos malheur. Commencez par sanctionner les corrompus notoires. Tous les hauts fonctionnaires doivent faire leurs déclarations de biens qui fera l’objet de vérification. Essayez et vous enfermez plus de la moitié d’ici à la fin décembre. Hélas !

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2022 à 19:58, par Ollo En réponse à : Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

    On a souvent le sentiment que la SENSIBILISATION est le principal programme de développement au Burkina. Même si la sensibilisation est une activité, en matière de gestion axée sur les résultats, toute activité se définit dans le temps avec une précision d’indicateurs et de ressources. Depuis une trentaine d’années, tout est sensibilisation et personne n’en fait une évaluation. Dans notre cas, il suffit de juger les cas emblématiques de grosse corruption et cela ferait école à la vitesse de la lumière, plus efficace qu’une campagne de sensibilisation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2022 à 21:28, par Nick En réponse à : Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

    La sensibilisation doit commencer par l’elemination de cette arnaque du peuple qu’on appelle Fonds Cummuns.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 05:25, par BEN En réponse à : Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

    Je pense pas si cette sensibilisation portera grande chose aux citoyens
    Je vous demande de jeter un coup d’œil au sein de l’ONEA qui est une structure étatique, ou les citoyens après avoir payer leur abonnement attendent des mois sans installation d’eau potable qui est primordial pour le bien être, comme excuse les agent disent qu’ils manquent de matériels d’installations, et pourtant ils arrivent à trouver du matériel pour installer à ceux qui donnent des pourboires exorbitant qui dépasse ceux dont l’état encaisse, moi personnellement je suis dans ce cas présentement, ils me demande une somme à la hauteur dont l’état à encaisser, c’est vraiment triste sur le terrain, et quand j’essai de joindre la direction de l’ONEA les téléphones sonnent mais personne ne décroche, à qui la faute, si nous même entre Burkinabé on essai de créer la pénurie des matériels d’installations pour mieux arnaquer les citoyens, il est tant que les autorités mettent fin à ces genre de gestion de la chose étatique, pour que le pays avance, surtout l’ONEA 1200 logement c’est vraiment du foutoire la bas, je ne peu pas comprendre que l’Etat encaisse une somme pour rendre service au population de surcroit l’eau, et des agents se permettent d’imposer un blocus pour s’enrichir au dos de citoyens.si tu veux parler ils te disent d’attendre le circuit normal.
    quelle est la notion de déontologie ou le principe d’égalité de l’administration qui est un gage pour le développement
    S’il vous plait ne bloquer pas laisser passer car cela sauvera plusieurs citoyens qui sont dans la même détresse que moi, l’eau est un dont de Dieu qu’il ne faut pas faire des business la dessus

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 09:11, par kwiliga En réponse à : Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers

    " Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers" ???
    De l’importance de la virgule !
    Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption, au profit des usagers.
    Et ouais.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
Fiscalité au Burkina : Les innovations et modifications de la loi de finances gestion 2023 expliquées aux acteurs de l’économie
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage bientôt lancé
Processus budgétaire au Burkina Faso : La transformation digitale au cœur des journées de réflexion de la direction générale du budget
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts
Indice harmonisé des prix à la consommation : Le Burkina Faso enregistre une baisse de 1,4% en novembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés