Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «"Lorsque tu as entrepris quelque chose, prends patience." Proverbe arabe» 

Burkina : 48 heures pour implémenter une meilleure connaissance du métier de commissionnaire en douane agréé

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • jeudi 24 novembre 2022 à 15h00min
Burkina : 48 heures pour implémenter une meilleure connaissance du métier de commissionnaire en douane agréé

C’est parti pour la première édition des Journées nationales du commissionnaire en douane agréé (JNCDA). Porté par l’Association professionnelle des transitaires et commissionnaires en douane agréés (APTCDA), l’initiative vise durant ces 24 et 25 novembre 2022 à promouvoir une meilleure connaissance des métiers de commissionnaire agréé en douane. La cérémonie d’ouverture s’est tenue à Ouagadougou le jeudi 24 novembre 2022.

Placé sous le thème « Rôle et place du commissionnaire en douane agréé face aux défis sécuritaires et économiques du Burkina Faso », la première édition des Journées nationales du commissionnaire en douane agréé (JNCDA) se tient à Ouagadougou du 24 au 25 novembre 2022. Au cours des deux journées, les participants assisteront à des cadres d’échanges autour du thème.

Les participants

Pour le président de l’APTCDA, Julien Zoungrana, le choix de ce thème fait suite à la situation sécuritaire que vit le Burkina Faso et qui a des implications dans l’exercice de leur métier. « Nous vivons depuis six ans des problèmes sécuritaires. Qui dit sécurité dit économie, parce que quand on ne peut pas travailler, quand on est menacé de partout, on cherche à manger, donc vous comprenez avec moi que ce volet est très essentiel. Nous (commissionnaires en douane agréés NDLR) subissons un grand coup. On a des agents qui ont été abattus, on a des agents qui ont disparu des radars. Avec cette insécurité, il y a des déménagements de la douane. Par exemple côté Niger, ils sont à Dori maintenant. Et l’un dans l’autre, ça provoque beaucoup de problèmes », résume-t-il.

En organisant ces journées, selon M. Zoungrana, la vision est de mettre la lumière sur le corps des métiers de commissionnaire en douane agréé communément appelé transitaire. « On a voulu initier cette journée pour montrer aux yeux du public lambda ce que le commissionnaire en douane agréé, communément appelé transitaire, sait faire. Qu’est-ce qu’il peut faire, qu’est-ce qu’il ne peut pas faire, quelles sont ses limites, quels sont ses pouvoirs », confie Julien Zoungrana, président de l’APTCDA.

Le Président de l’APTCDA Julien Zoungrana

Ces 48 heures d’activités seront marquées par des panels et des rencontres B to B au cours de la première journée. Les panels porteront entre autres sur la professionnalisation du métier du commissionnaire en douane agréé face à la mondialisation, la contribution du CDA à la sécurisation des opérations d’importation et d’exportation et des communications diverses des partenaires et sponsors.
La fin des JNCDA sera marquée par une soirée caritative dédiée aux veuves et orphelins des forces de défense et de sécurité tombées pour la nation.

Martin Ouédraogo
Correspondance particulière
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
Fiscalité au Burkina : Les innovations et modifications de la loi de finances gestion 2023 expliquées aux acteurs de l’économie
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage bientôt lancé
Processus budgétaire au Burkina Faso : La transformation digitale au cœur des journées de réflexion de la direction générale du budget
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts
Indice harmonisé des prix à la consommation : Le Burkina Faso enregistre une baisse de 1,4% en novembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés