Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Ministère de l’Economie : Aboubacar Nacanabo entend valoriser toutes les compétences

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • samedi 29 octobre 2022 à 19h42min
Ministère de l’Economie : Aboubacar Nacanabo entend valoriser toutes les compétences

Aboubacar Nacanabo et Fatoumata Traoré ont respectivement été installés dans leurs fonctions de ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, et ministre en charge du Budget. Tous deux comptent relever le défi en apportant leur part de reformes, d’innovations et de sacrifices pour le bonheur du peuple burkinabè. Mais aussi en fondant leur gouvernance sur le dialogue, l’écoute et la responsabilisation des structures à la base.

Avant leur installation officielle, le secrétaire général du gouvernement, Jacques Sosthène Dingara, a, comme lors des autres installations, repris les propos du Premier ministre lors de la rencontre de prise de contact. Il a en effet « clairement » indiqué que le présent gouvernement dans lequel il a été appelé est un gouvernement de combat qui doit être au service du citoyen et travailler impérativement à satisfaire les nombreuses attentes des populations, à travers une gouvernance exemplaire.

Au cours de cette prise de contact, il avait été également dit au gouvernement que la reconquête du territoire national est l’objectif premier du gouvernement de la transition. Mais cette reconquête, a expliqué le secrétaire général du gouvernement, ne peut se faire si les Burkinabè ne répondent pas à l’appel.

Avant d’installer les deux ministres, le secrétaire général du gouvernement leur a rappelé les propos du Premier ministre lors de la prise de contact des membres du gouvernement

Le nouveau ministre en charge de l’Economie, Aboubacar Nacanabo, prenant la parole à son tour, s’est dit honoré d’avoir été appelé à cette fonction, à une période cruciale de la vie de la nation. « Je formule le vœu que nous puissions relever ensemble les défis. Nous tâcherons, madame la ministre déléguée et moi-même, de mériter cette confiance par la qualité du travail avec, bien entendu, le concours de tout le personnel », a-t-il promis.

Fatoumata Traoré a en sa charge le Budget

Pour cela, il a demandé à ses collaborateurs de redoubler d’ardeur au travail. Que grâce à la diversité des profils et la complémentarité dans les actions, le département dont il est désormais le premier responsable, puisse s’enorgueillir d’avoir apporté sa pierre à la construction de l’édifice, à l’heure du bilan. Aboubacar Nacanabo veut aussi adopter des méthodes qui permettront de réduire les incohérences collectives. Sa gouvernance, a-t-il fait savoir, sera fondée sur le dialogue et l’écoute et aura pour socle, la responsabilisation des structures à la base pour assumer pleinement leurs attributions.

Aboubacar Nacanabo compte apporter sa part de reformes.

« Je compte travailler à valoriser toutes les compétences, que ce soit au niveau décentralisé comme au niveau central, pour ne laisser de place ni pour les privilégiés ni pour des clans, encore moins créer des frustrations. Chaque voix compte. Chaque compétence sera valorisée pour en tirer le meilleur profit », a-t-il lancé. Et puisque l’œuvre de la refondation portée par le président de la transition exige des ministres une rupture avec les habitudes afin de favoriser une transformation positive et profonde, le nouveau ministre a demandé à ses collaborateurs un engagement commun, pour qu’à l’heure du bilan, « nous puissions exprimer cette légitime fierté d’avoir ajouté de la terre à la terre pour que vive la termitière Burkina Faso ».

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Commerce ambulant aux postes de péages, une activité à risques
Activités bancaires dans l’espace UMOA : Malgré l’inflation et la crise sécuritaire, les banques tiennent bon
Prélèvement interbancaire : Une équipe du CONOBAFI en opération de charme à Ouagadougou
Conseil économique et social : Le rapport public 2022 s’intéresse à l’investissement privé
Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers
Burkina : L’Ordre national des experts comptables organise un atelier en vue d’améliorer sa collaboration avec la Banque mondiale et la BAD
Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo
Programme de gouvernance environnementale et de développement durable : Une session pour examiner le rapport d’activité 2021
Cadre national de concertation des acteurs de l’inclusion financière : Vers une augmentation du volume de crédits pour les PDI
Violences économiques contre la femme : OXFAM recommande un impôt progressif sur la fortune des riches
Burkina Faso : Le gouvernement sollicité pour la mise en place d’un cadastre performant et pérenne
Direction générale des douanes du Burkina : Mathias Kadiogo préside désormais aux destinées de l’institution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés