Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Journées économiques du Burkina Faso 2021 : Les acteurs se penchent sur les stratégies de relance de l’économie burkinabè

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • jeudi 7 octobre 2021 à 16h57min
Journées économiques du Burkina Faso 2021 :  Les acteurs se penchent sur les stratégies de relance de l’économie burkinabè

La ministre déléguée chargée de l’artisanat, Louise Anne Go, représentante du chef de gouvernement, patron de la cérémonie, a ouvert, ce jeudi 7 octobre 2021 à Ouagadougou, les Journées économiques du Burkina Faso (JEB). Une cérémonie placée sous le parrainage du président directeur général de Coris Holding SA, Idrissa Nassa. La cérémonie a également connu la mobilisation des acteurs de l’économie burkinabè et d’ailleurs.

« Stratégies de relance de l’économie burkinabè : Quelles opportunités pour les investisseurs ? ». C’est sous ce thème que se sont ouvertes les Journées économiques du Burkina Faso (JEB) ce 7 octobre 2021 à Ouagadougou. Une cérémonie qui a en effet connu la mobilisation de plusieurs acteurs de l’économie burkinabè et d’ailleurs.

Lancées depuis 2001, les JEB ont pour objectifs, entre autres, de renforcer les relations économiques et commerciales entre le Burkina Faso et le reste du monde, de permettre aux entreprises participantes de nouer des partenariats commerciaux, techniques et financiers pour la promotion de leurs affaires et de présenter les potentialités économiques, culturelles et touristiques du Burkina.

Les acteurs économiques réfléchissant sur la relance économique du Burkina

En plus de ces objectifs, les JEB visent à identifier les secteurs porteurs de l’économie des pays hôtes afin d’offrir des débouchés aux entreprises burkinabè. Après donc six éditions tenues dans plusieurs pays notamment la France, le Canada, La Corée du Sud et l’Autriche, le Burkina Faso accueille pour la première fois ces journées qui se tiennent en présentiel et virtuel eu égard à la pandémie du covid-19. Et elles ont pour pays invités la Belgique-Luxembourg, l’Italie, la Turquie, la Russie et le Brésil et entendent créer un cadre de consolidation du partenariat entre le Burkina Faso et ces pays.

Au programme de cette édition 2021, l’on enregistre une exposition-vente de produits burkinabè, des rencontres virtuelles B to B entre les opérateurs économiques burkinabè et ceux des pays invités, des institutions financières, un déjeuner de travail virtuel entre les potentiels investisseurs de la diaspora ainsi que des activités connexes.

Louise Anne Go, ministre déléguée chargée de l’artisanat, représentant le chef du gouvernement

Par ailleurs, l’édition 2021 des JEB a été placée sous le patronage du chef du gouvernement, représenté par la ministre déléguée chargée de l’artisanat, Louise A. Go. Prenant la parole au nom du Premier ministre, elle a enseigné que les JEB sont une extraordinaire occasion d’interactions avec les partenaires étrangers sur les priorités et surtout les opportunités de partenariat avantageux que génèrent les choix de politiques économiques burkinabè, ce, depuis 1990.

Ce qui a été réaffirmé dans les différents documents de planification adoptés depuis lors, dont le PNDES II couvrant la période 2021-2025, affirme la ministre déléguée, tout en soulignant que ces réformes ont permis d’engendrer des résultats forts appréciables en termes de renforcement de la compétitivité des entreprises nationales, d’attraction des investisseurs étrangers et d’amélioration de l’image du pays à l’échelle mondiale.

Idrissa Nassa, président directeur général de Coris Holding SA

Et son souhait, c’est que les présentes JEB servent de cadre pour explorer les potentialités et conditions de partenariats entre le gouvernement et les investisseurs nationaux comme internationaux en vue d’une mise en œuvre réussie des programmes de relance économique. Elle invite les investisseurs à venir investir au pays des hommes intègres qui offre plusieurs opportunités d’investissements dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de l’industrie, des mines et carrières, des bâtiments et travaux publics, de l’énergie, etc.

Poser les bases d’une économie libérale avec le secteur privé

Intervenant comme parrain, le président directeur général de Coris Holding SA, Idrissa Nassa, a laissé entendre que de vastes réformes économiques sont entreprises depuis plusieurs décennies afin de poser les bases d’une économie libérale avec le secteur privé comme principal moteur de la croissance économique. Il témoigne de la réalité de ces réformes et de ce qu’elles ont permis au secteur privé d’engranger comme résultats positifs en termes de performances et de compétitivité. C’est pourquoi, il a sollicité davantage de reformes à même d’améliorer substantiellement sa contribution au développement.

Mamady Sanogo, premier vice-président de la Chambre de commerce et de l’industrie

Dans cette perspective, indique-t-il, ces JEB constituent une excellence opportunité offerte au secteur prive burkinabè affecté par la pandémie à Covid-19 mais aussi par le contexte sécuritaire, de rechercher et de tisser des partenariats à même de lui permettre de renouer avec la croissance. Tout en réaffirmant son engagement pour soutenir l’ensemble des initiatives permettant de jouer le rôle de créateur de richesses et d’emplois qui lui est confié.

Le premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie, Mamady Sanogo, a, quant à lui, salué l’engagement des parties prenantes pour une nouvelle dynamique de coopération et de renforcement des liens économiques et commerciaux entre le Burkina et les pays à l’honneur. Tout en rassurant de la disponibilité de son institution à jouer pleinement sa partition pour l’accompagnement des opérateurs économiques par les conseils et la mise en relation d’affaires.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Maison de l’entreprise du Burkina Faso : Le nouveau directeur général, Karim Ouattara, prend officiellement les commandes
2e édition du mois du consommons local : « Avant d’importer, on va d’abord consommer local », Harouna Kaboré
Ministère de l’Économie et des finances : Les acteurs en pourparlers pour le financement du PNDES II
Fluidité du commerce du bétail dans la sous-région : Les fédérations de la filière signent une convention avec le ministère burkinabè de la Sécurité
10e édition de la « Retraite stratégique » de Coris Bank International SA : L’institution veut renforcer sa position sur le marché
Journées économiques du Burkina Faso 2021 : Les acteurs se penchent sur les stratégies de relance de l’économie burkinabè
Espace UEMOA : C’est parti pour la 2e édition du mois du consommer local
Transfert de fonds de la diaspora burkinabè : Un cadre de concertation participatif pour définir des mécanismes de facilitation des procédures
Deuxième Plan national de développement économique et social du Burkina : Près de 19 000 milliards de FCFA nécessaires pour sa mise en œuvre
Bityaar : Un projet de bourse africaine qui veut révolutionner l’économie
Deuxième anniversaire de Coris-Meso-Finance : Des comptes d’épargne pour les nouveau-nés de la maternité Saint-Camille
Burkina Faso : Un projet de renforcement du système statistique national lancé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés