Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Troubles en milieu scolaire : Le Lycée Philippe Zinda Kaboré fermé jusqu’à nouvel ordre

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • LEFASO.NET • lundi 24 mai 2021 à 22h40min
Troubles en milieu scolaire : Le Lycée Philippe Zinda Kaboré fermé jusqu’à nouvel ordre

Après deux rendez-vous manqués au cours des deux dernières semaines, l’hebdomadaire conseil des ministres s’est tenu ce lundi 24 mai 2021 sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Kaboré. La situation de l’éducation nationale, le hadj et le FESPACO 2021 ont été au menu de cette rencontre gouvernementale.

Au cours de cette séance, un rapport relatif à la situation des établissements d’enseignement secondaire du Burkina ainsi que les modalités d’achèvement de l’année scolaire 2020-2021 a été adopté. « Malgré la sensibilisation et les efforts du gouvernement, à l’interne comme à l’externe avec l’ensemble des acteurs éducatifs, l’annonce des réformes a suscité des violentes manifestations, des actes de vandalisme au sein de certaines structures scolaires notamment ici à Ouagadougou, ayant même malheureusement entraîné le décès d’un élève », a rappelé le ministre de la Communication, Ousséni Tamboura.

Le Porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, a profité de l’occasion pour réitérer ses condoléances à la famille éplorée et de « rappeler à la communauté éducative qu’il y a urgence à revenir à la raison », car « la fermeté sera de rigueur ».

Parlant de la rigueur, le conseil des ministres a annoncé la fermeture du Lycée Philippe Zinda Kaboré de Ouagadougou jusqu’à nouvel ordre. D’après le ministre de la Communication, ce lycée est « fermé pour raison d’ordre public mais aussi pour des raisons pratiques ». Il a justifié cette décision par le fait que l’ensemble d’outils didactiques, les documents administratifs ne permettent plus de tenir les cours. Pour le ministre, il s’agit d’évaluer les dégâts et la participation des élèves qui sont en classe d’examens avant de rouvrir l’établissement.


Lire aussi : Destruction de biens au Lycée Zinda Kaboré : « Ce degré d’incivisme ne peut pas être toléré », Alexis Kyelem, proviseur de l’établissement


Calendrier scolaire

Les dates de la fin des cours pour l’année scolaire 2020-2021 sont connues. Pour le préscolaire, le 5 juin 2021 marquera la fin de l’année pendant que le primaire et le secondaire iront en vacances le 17 juin de la même année.
Les ministres ont passé à revue les évaluations du dernier trimestre de cette année scolaire. L’on note 697 établissements sur 4453 (dans les treize régions du pays) qui n’ont pas pu faire leurs dernières évaluations, soit un taux de réalisation du programme solaire et des évaluations de 84,37%.

A cet effet, pour l’achèvement de l’année, les établissements qui ont réalisé toutes les évaluations peuvent tenir leur conseil des classes et de libérer les élèves des classes intermédiaires. Ceux qui n’ont pas pu, doivent poursuivre jusqu’à la fin des cours fixée au 17 juin 2021, a indiqué le ministre Ousséni Tamboura.

Hadj 2021

L’organisation de l’édition du Hadj 2021 a fait l’objet d’une communication orale. Le pèlerinage de cette année commencera le 11 juillet 2021 (Dhou al-hijja, douzième mois du calendrier musulman). Tous les pèlerins de l’intérieur et de l’extérieur doivent recevoir deux doses de vaccins contre le Covid-19 reconnus par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

« La seconde dose doit être reçue une semaine avant l’entrée dans le royaume d’Arabie », a précisé le Porte-parole du gouvernement. D’autres mesures barrières telles que le port du masque, la distanciation physique et l’isolement seront obligatoires durant toute la période du pèlerinage. Les catégories d’âge concernées par le Hadj de cette année sont de 18 à 60 ans.

Pour la 27e édition du FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou), qui va se tenir du 16 au 23 octobre 2021, ce sont 1132 films provenant des 50 pays à travers le monde qui ont été enregistrés à la date du 31 mars 2021. 32 personnalités vont composer les sous jurys prévus par l’organisation et 10 salles de cinéma ont été identifiées et retenues dans la ville de Ouagadougou pour les projections.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 15 septembre 2021
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 08 septembre 2021
Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 30 juillet 2021
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 22 juillet 2021
Burkina : Fusion entre l’Institut des sciences (IDS) et l’Ecole normale supérieure de Koudougou (ENSK)
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juillet 2021
Ministère de la Culture : « L’achat de véhicule à 96 millions de FCFA est légal », affirme le gouvernement
Marche de l’opposition : Le gouvernement « prend note et appelle à se mettre au travail maintenant »
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juillet 2021
Burkina Faso : Vers un remaniement du gouvernement DABIRE II ?
Burkina Faso - Attaque de Solhan : Les assaillants étaient en majorité âgés de 12-14 ans (Gouvernement)
Burkina Faso : Le gouvernement se défend sur les récentes attaques terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés