Accueil > ... > Forum 2411631

Lettre ouverte à mon frère Gafarou Nignan qui menace de s’immoler

14 janvier, 19:00, par Sidpawalemde Sebgo

Mon frère Patinnema, je ne comprends pas pourquoi vous vous fatiguez pour argumenter avec ce "monsieur" pas très malin qui cherche à faire le buzz.

En tant que membre de la majorité présidentielle, il avait les moyens de se faire entendre par ceux qui gèrent le pouvoir d’état, y compris le président s’il avait des choses à dire.

Maintenant, en tant qu’opposant et comme seule stratégie de mobilisation, il profère des menaces. Même si ces menaces portent sur sa propre personne, se sont quand même des menaces. Il y a donc trois façons de lire et de réagir à ce discours incohérent :

1°) On considère qu’on est en démocratie, et qu’il jouit de sa liberté d’opinion et d’action tant qu’il respecte la loi. Le suicide n’étant pas explicitement interdit par le code pénal, il est donc libre de se donner la mort par quelque moyen que ce soit.
Cependant, l’immolation publique constituant un trouble à l’ordre public, il sera tenu de le faire hors de la vue du public. Sinon, il conviendrait de le juger, le condamner et mettre ses cendres en prison pour la durée de la peine.

2°) Tout bon citoyen ayant connaissance de la commission d’un crime ou d’un délit supposé se doit de le dénoncer aux autorités. Ici, monsieur Gafarou a eu l’amabilité de dire au procureur par presse interposée qu’il comptait brûler mortellement monsieur Nignan. Il appartient donc à la justice et à la force publique de se mobiliser pour empêcher la commission dudit délit ou crime.
La solution me semble le jugement et la condamnation pour menace de mort, et avec les circonstances atténuantes du déséquilibre évident, l’internement en asile avec camisole de force pour empêcher l’intéressé de se faire du mal.

3°) Vouloir obliger un citoyen à sortir marcher avec lui en dépit d’une opinion contraire en menaçant de faire une victime est un chantage, une violence qu’on peut qualifier de terroriste. Le sieur Gafarou Nignan est donc publiquement auteur d’action terroriste. Il doit être jugé et condamné pour cela.

Franchement, je rejoins ceux qui disent que Ouagadougou est bien la capitale du cinéma africain. Un vrai acteur de film comique, sauf que ce "zozo" accapare l’attention à un moment où les urgences sont d’un tout autre niveau.

Et dire qu’ils tirent à boulet rouge sur la gouvernance actuelle alors qu’à une autre époque, il y a longtemps qu’il avait été rasé et embastillé sous un prétexte quelconque pour sa "traitrise" envers son groupe politique ...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés