Actualités :: Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala Alassane Sakandé tient la (...)

Les 254 candidats du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) aux législatives sont connus, depuis la soirée de ce dimanche 20 septembre 2020. Mettant fin au suspens dans les rangs des militants et aux spéculations autour des prétendants ou potentiels prétendants.

A 72 heures de l’échéance du dépôt des candidatures aux législatives (17-22 septembre 2020), la direction politique nationale du parti au pouvoir, le MPP, a dévoilé le contenu des 46 listes. C’était au cours d’une session extraordinaire du Bureau politique national du parti.

Plus tôt dans la matinée, les membres du Bureau exécutif national se sont retrouvés autour du sujet pour peaufiner cette ultime instance de dévoilement des listes finales qui, faut-il préciser, représentent un enjeu majeur à la fois pour le parti et l’ensemble des partis politiques et mouvements indépendants à l’assaut de sièges à l’Assemblée nationale. En attendant de vous proposer lesdites listes, on peut retenir, comme faits majeurs, que le président du parti, Simon Compaoré, n’est pas candidat.

Il n’est pas le seul crocodile de la marre politique MPP à "s’être retiré" pour faire place à du sang neuf. Pegwendé Clément Sawadogo, vice-président du parti et porte-parole officiel du candidat Roch Kaboré à la présidentielle du 22 novembre 2020 n’est, non plus, sur la liste des candidats. Il en est de même pour Lassané Savadogo, secrétaire exécutif du parti, actuel directeur général de la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale).

A contrario, on note la montée de figures plus ou moins considérées comme favoris. Dans ce chapitre, on a le Président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé qui est le premier de la liste du Kadiogo (la capitale) ; Salifo Tiemtoré, ministre de la jeunesse, tête de la liste nationale. L’ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, est le premier de la liste du Sourou (région de la Boucle du Mouhoun) ou encore le ministre de l’énergie et président des jeunes du parti, Bachir Ismaël Ouédraogo, qui conduira la liste du Sanmatenga (dans la région du Centre-Nord).

De ces derniers, également le journaliste, ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry, qui pilote la liste du Kourwéogo, dans la région du Plateau-central tandis que le ministre des finances, Lassané Kaboré, est retenu premier sur la liste des Balé (dans la Boucle du Mouhoun).

Oumar L Ouédraogo
Lefaso.net

Politique : La NAFA apporte son soutien au président (...)
Christophe Dabiré : Une politique axée sur « la (...)
Burkina : Le président de l’Assemblée nationale pour une (...)
Déclaration de politique générale du Premier ministre : Le (...)
Déclaration de politique générale : « Je suis restée sur ma (...)
Burkina : Le Bureau de l’Assemblée nationale (BAN) sera (...)
Elections municipales 2021 : Le Gouvernement envisage (...)
Déclaration de politique générale du Premier ministre (...)
Assemblée nationale : Le Premier ministre va faire sa (...)
Retour de la formation militaire au Service national (...)
Déclaration de politique : Qu’est-ce que Christophe (...)
Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Yacouba Isaac Zida : Le coup de poignard dans le dos de (...)
Gouvernement : « Il n’existe pas de ministère d’Etat, il (...)
Burkina : Zilma Bacyé démissionne de la NAFA pour « (...)
Burkina : L’ADF/RDA continue dans l’opposition (...)
Nathanaël Ouédraogo, président du MoDEM : « Le président (...)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend (...)
MPS : Le vice président, Fousseni Ouedraogo quitte le (...)
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès (...)
Assemblée nationale : vingt quatre députés suppléants (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 10962


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés