Actualités :: Burkina / An 9 de l’insurrection populaire : Le président de la transition (...)

Le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, a officié la cérémonie d’hommage aux martyrs de l’insurrection populaire de 2014 et du coup d’État manqué de septembre 2015, ce 31 octobre 2023 au Mémorial aux héros nationaux de Ouaga 2000. La cérémonie a été marquée par un dépôt de gerbes de fleurs au pied du monument sur lequel sont inscrits les noms des martyrs de la nation.

La cérémonie a été sobre et chargée d’émotions. Le capitane Ibrahim Traoré avait à ses côtés plusieurs personnalités dont des membres du gouvernement et des présidents d’institutions.

Le Mémorial aux héros nationaux a accueilli la cérémonie d’hommage.

Les proches des martyrs, par la voix du président de l’Union des familles des victimes de l’insurrection populaire de 2014, Victor Pouahoulabou, a remercié les autorités pour leur engagement dans le traitement des dossiers des victimes. « Nous sommes satisfaits de ce que l’État nous a impliqués dans la commémoration. A la date d’aujourd’hui, je peux dire que la prise en charge des blessés est satisfaisante », a-t-il déclaré.

Victor Pouahoulabou est satisfait de leur implication dans la cérémonie d’hommage

Pour Christophe Lompo, président de l’Association des blessés du coup d’État manqué de septembre 2015, la transition a mis en place un comité interministériel pour s’occuper des questions d’indemnisation. Il a plaidé pour que d’ici la fin de l’année en cours, tous les blessés puissent être indemnisés. « Au temps du régime de Roch Marc Christian Kaboré, nous avons évalué les blessés qui étaient toujours dans des situations d’urgence et qui exigeaient toujours des prises en charge. Ces intéressés ont été opérés. Malheureusement, beaucoup ont rechuté. Il n’y a pas un service technique vers qui ces blessés peuvent se référer pour se faire prendre en charge. C’est pour cela nous avons lancé un appel au chef de l’Etat de se saisir et de gérer une bonne fois cette question, afin que les blessés puissent passer à autre chose », a développé Christophe Lompo.

Christophe Lompo a plaidé pour l’indemnisation des blessés avant la fin de l’année

Dans le cadre de ce triste anniversaire, d’autres activités ont été menées. Ainsi, les 26 et 27 octobre 2023, il y a eu le nettoyage du Mémorial aux héros nationaux et du cimetière municipal de Gounghin. Les 27, 28 et 29 octobre, des offices religieux ont été organisés pour la paix au Burkina Faso et le repos des âmes des disparus.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

Burkina : Libéré, l’ambassadeur Mousbila Sankara explique (...)
Burkina /Ministère de l’économie : Un taux de réalisation (...)
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés