Actualités :: Exclusion des 500 élèves-policiers : "Djibril Bassolé doit démissionner"

Excellence Monsieur le Président du Faso,

C’est avec joie que je vous adresse cette lettre ouverte, tout juste pour des remerciements à vous et à l’ensemble de vos ministres.

Bref, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt toutes les décisions prises par le Conseil des ministres du jeudi 10 mars 2005, en particulier la grande décision digne et juste de la nomination de Thomas Y. Dakouré à la tête de la Direction générale de la Police nationale en remplacement de Palguim Sambaré qui a une part de responsabilité dans le licenciement injuste de ces pauvres agents et élèves-policiers qui ont manifesté pacifiquement pour leurs droits.

Excellence Monsieur le Président du Faso, Messieurs les ministres, je voudrais me joindre au bas peuple pour vous dire grand merci, pour cette décision, tout en vous demandant de ratisser large.

Par ailleurs, je voudrais aussi demander à Djibril Bassolé, ministre de la Sécurité, sa démission pure et simple face à cette situation actuelle dont il est le responsable principal dans cette décision de licenciement anti-démocratique, anti-sociale et même criminelle à l’encontre de ces cinq cents (500) policiers, ou même plus, licenciés ou emprisonnés.

Monsieur Bassolé, vous n’ignorez pas que depuis un certain temps, et jusqu’à nos jours, le peuple burkinabè vit dans l’insécurité totale face au grand banditisme sanguinaire.
Alors, Monsieur Bassolé, pourquoi licencier près de 600 agents de sécurité ? Etes-vous complice ? Si oui ou non, le peuple burkinabè tout entier demande votre démission ; car vous avez failli à votre mission.

Le Président du Mouvement de la jeunesse patriotique révolutionnaire du Faso, Président du RDP

Thibaut NANA

Burkina/Enlèvement de citoyens : "Il faudrait laisser la (...)
Colonisation de l’Afrique : Le général Tiani et le combat (...)
Sénégal / Présidentielle : Après la décision du conseil (...)
Procès des atrocités de l’Occident chrétien envers (...)
Burkina / Administration fiscale : Le long chemin de (...)
Etat fédéral d’Afrique noire : Le panafricanisme à la (...)
Sénégal / Report de la présidentielle : « Au-delà du 2 (...)
Bénédiction des couples homosexuels : La position (...)
Retrait du Burkina de la CEDEAO : Quelle valeur ajoutée (...)
CEDEAO : Histoire d’une institution qui agonise
Eclatement de la CEDEAO : Le festival du déluge et du (...)
Retrait du Mali, Burkina et Niger de la CEDEAO : « (...)
Burkina : Hommage à « Son Excellence » Frédéric-Fernand (...)
Burkina : Le conseil communal de la jeunesse de (...)
A Gaza, une solution purement militaire ne suffira pas (...)
Rôle des chefferies traditionnelles dans la création/promotion
Burkina : « Nous demandons au président de la (...)
Littérature : Pour la défense du livre
Football : La CAN de l’hospitalité en Côte d’Ivoire sera (...)
Burkina / Officialisation des langues nationales : « (...)
75 ans de la Déclaration universelle des droits de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5376


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés