Actualités :: CDP Houet : La recherche d’un consensus

Dans notre livraison du lundi 20 septembre 2004 nous parlions de la réunion CDP tenue le dimanche 19 septembre 2004 au siège du parti. La rencontre qui a regroupé le commissaire régional, les membres du Bureau politique national de la province et la section provinciale avait pour ordre du jour l’analyse et l’amendement des listes proposées par les trois premiers responsables des sous-sections d’arrondissement pour la composition des comités de base.

Mais comme cela est de coutume depuis quelques temps, l’unanimité n’était pas au rendez-vous entre ce qu’il convient d’appeler les "clans Koussoubé et Salia". Selon les informations que nous avons reçues les premiers responsables du parti auraient demandé à ceux de Bobo-Dioulasso le retour de la paix, de l’unité, du consensus et de la cohésion entre les différentes parties.

C’est dans ce sens que le commissaire régional M. Thomas Sanon aurait souhaité qu’en plus des directives du parti, l’on prenne en compte des recommandations qu’il a faites. Il s’agit de la reconduction pure et simple des anciens membres à condition toutefois que ceux-ci ne soient ni à la police, ni à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo.

Egalement que l’on évite de proposer des militants venus d’autres partis. C’est ainsi que toujours selon nos sources, certaines listes ont été reconduites à 100% et d’autres à deux ou trois membres près. Et c’est justement ces dernières listes qui posent problème car il semble que le "clan Koussoubé" se sent lésé par ces remplacements. Ce qui a suscité des gorges chaudes et entraîné la suspension de la réunion.

A la reprise, il a été recommandé aux sous-sections l’établissement de listes complètes de l’ancien bureau. La semaine prochaine, au cours d’une autre réunion, ces listes seront comparées à celles qui ont été proposées par les sous-sections et ces dernières devront fournir des justifications valables aux remplacements qu’elles auraient effectuées. C’est sur cette recommandation que les parties à la rencontre se sont séparées dans une ambiance surchauffée entretenue par les "gros bras" et militants des deux clans.

Clarisse HEMA
Sidwaya

Burkina Faso : Le comité de pilotage et de rédaction de (...)
Réconciliation nationale : Les acteurs régionaux en (...)
Burkina Faso : Mgr Vincent Paglia, président de (...)
Parti de la renaissance nationale (PAREN) : L’ancien (...)
Politique : Le groupe parlementaire UPC dresse le bilan (...)
Burkina Faso : Les présidents de la CIL, de l’ASCE/LC et (...)
Création de passerelles dans la Fonction publique : « Il (...)
Réconciliation nationale : « Qu’on soit pour ou contre ou (...)
30e anniversaire de la Constitution : Le président (...)
Vie politique : Le PAREN colmate les brèches, à la (...)
Nouveau référentiel national de développement : L’adoption (...)
Réconciliation nationale : Un Conseil national (...)
Faisons mousser Chérif Moumina Sy : Ancien soldat de la (...)
Situation nationale : Le Mouvement de la culture de la (...)
Manifestations scolaires : « Les gens n’ont pas honte (...)
Examens de fin d’année : Les épreuves sportives dans les (...)
Nomadisme politique : La Justice ordonne la suspension (...)
Mairie de Nagréongo : Le tribunal administratif ordonne (...)
100 jours de gouvernance du président Roch Kaboré : Le (...)
Elections au Burkina : Les acteurs épluchent le cadre (...)
Situation nationale : Des députés appellent au retour de (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 11151


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés