Actualités :: Mouvements associatifs : "Oui, il faut un contrôle"

Messieurs,
merci pour votre article sur les associations. Je crois avoir
déjà interpelé la presse sur la prolifération des associations et
l’objet de beaucoup d’entre elles.

Je crois que dans un pays en
pleine effervescence politico économique, il y a bien de
paramètres à maîtriser bien au départ pour éviter certains
dérapages.

En effet, certaines associations se sont détournées de leurs
objets ou sont une forme d’ingénierie de création de formes
sociétaires qui esquivent toute forme de contrôle de
l’administration. Cette administration elle-même devrait être
plus vigilante en la matière car ces associations peuvent être
imposables, contrôlées assez souvent et épinglées dans leur
mode de gestion.

Ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas lucratives qu’elles sont
forcément utiles. Il faut donc obliger ces associations à publier
chaque année leurs comptes, l’état de leur financement et de
l’ensemble de leurs réalisations et projets en cours.
J’estime qu’à partir du moment qu’une association dépasse un
budget de 20 000 000 de FCFA, elle doit tout de même être à
mesure de créer des emplois pour éviter la précarité des
soi-disant volontaires.

Il faut qu’elle déclare ses salariés et
l’ensemble des frais généraux et lorsque qu’il y a des bénéfices
consécutifs non utilisés, il faudra penser à requalifier cette
association en société et l’imposer. J’estime que dans les
années à venir, bien des personnes vont choisir cette voie plutôt
que de s’aventurer dans l’entreprenariat.

D’autre part, il faut que l’Etat arrête de ne pas disposer de
chiffres publiés. L’Etat doit permettre à des organismes
indépendants de sondages de mener à bien des investigations
qui mèneront à informer le grand public.

Je voudrais à mon sens, qu’il y ait un contrôle sur l’ensemble
des organismes associatifs, fondations et autres institutions
reconnues d’utilité publique. Merci à toute l’équipe du "PAYS"
de nous interpeler sur des sujets aussi importants.

F. De Kilombo fdekilombo@yahoo.fr

Newton Ahmed Barry : « Si je devrais être un mort de (...)
Sécurité au Burkina : Me Hermann Yaméogo rappelle le délai (...)
Violences basées sur le genre : Elles peuvent prendre (...)
Pillage du magasin de la SONAGESS à Arbinda : Le (...)
Néo-Sankarisme et panafricanisme : Des défis majeurs au (...)
Renaissance africaine : L’écrivain Hassane Baadhio rend (...)
Burkina Faso :L’ex-députée ALT Adja Zarata Zoungrana (...)
Le Mouvement M30 Naaba Wobgo à l’Union européenne : « (...)
Mobilisation et contribution citoyennes : Faisons (...)
Sauvegarde et restauration du territoire burkinabè : (...)
Propos du Premier ministre sur l’insuffisance de (...)
Rencontre du président de la transition avec la classe (...)
Gouvernance au Burkina : Le président Traoré sur les pas (...)
L’humeur de Sayouba Traoré : En toute conscience
Burkina : Pour « un peuple de convaincus et non un (...)
Tribune : Face à l’insécurité alimentaire mondiale, la (...)
Lettre ouverte au nouveau gouvernement : Renforcer un (...)
La CCP/BF au capitaine Ibrahim Traoré : « Pour éteindre (...)
Burkina : La place de la réconciliation nationale et de (...)
Burkina Faso : « Une justice à deux putschs deux mesures (...)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré invité à s’attaquer (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5166



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés