Actualités :: Mouvements associatifs : "Oui, il faut un contrôle"

Messieurs,
merci pour votre article sur les associations. Je crois avoir
déjà interpelé la presse sur la prolifération des associations et
l’objet de beaucoup d’entre elles.

Je crois que dans un pays en
pleine effervescence politico économique, il y a bien de
paramètres à maîtriser bien au départ pour éviter certains
dérapages.

En effet, certaines associations se sont détournées de leurs
objets ou sont une forme d’ingénierie de création de formes
sociétaires qui esquivent toute forme de contrôle de
l’administration. Cette administration elle-même devrait être
plus vigilante en la matière car ces associations peuvent être
imposables, contrôlées assez souvent et épinglées dans leur
mode de gestion.

Ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas lucratives qu’elles sont
forcément utiles. Il faut donc obliger ces associations à publier
chaque année leurs comptes, l’état de leur financement et de
l’ensemble de leurs réalisations et projets en cours.
J’estime qu’à partir du moment qu’une association dépasse un
budget de 20 000 000 de FCFA, elle doit tout de même être à
mesure de créer des emplois pour éviter la précarité des
soi-disant volontaires.

Il faut qu’elle déclare ses salariés et
l’ensemble des frais généraux et lorsque qu’il y a des bénéfices
consécutifs non utilisés, il faudra penser à requalifier cette
association en société et l’imposer. J’estime que dans les
années à venir, bien des personnes vont choisir cette voie plutôt
que de s’aventurer dans l’entreprenariat.

D’autre part, il faut que l’Etat arrête de ne pas disposer de
chiffres publiés. L’Etat doit permettre à des organismes
indépendants de sondages de mener à bien des investigations
qui mèneront à informer le grand public.

Je voudrais à mon sens, qu’il y ait un contrôle sur l’ensemble
des organismes associatifs, fondations et autres institutions
reconnues d’utilité publique. Merci à toute l’équipe du "PAYS"
de nous interpeler sur des sujets aussi importants.

F. De Kilombo fdekilombo@yahoo.fr

Me Arnaud Ouédraogo à la jeunesse burkinabè : « Tenez (...)
Burkina/Enlèvement de citoyens : "Il faudrait laisser la (...)
Colonisation de l’Afrique : Le général Tiani et le combat (...)
Sénégal / Présidentielle : Après la décision du conseil (...)
Procès des atrocités de l’Occident chrétien envers (...)
Burkina / Administration fiscale : Le long chemin de (...)
Etat fédéral d’Afrique noire : Le panafricanisme à la (...)
Sénégal / Report de la présidentielle : « Au-delà du 2 (...)
Bénédiction des couples homosexuels : La position (...)
Retrait du Burkina de la CEDEAO : Quelle valeur ajoutée (...)
CEDEAO : Histoire d’une institution qui agonise
Eclatement de la CEDEAO : Le festival du déluge et du (...)
Retrait du Mali, Burkina et Niger de la CEDEAO : « (...)
Burkina : Hommage à « Son Excellence » Frédéric-Fernand (...)
Burkina : Le conseil communal de la jeunesse de (...)
A Gaza, une solution purement militaire ne suffira pas (...)
Rôle des chefferies traditionnelles dans la création/promotion
Burkina : « Nous demandons au président de la (...)
Littérature : Pour la défense du livre
Football : La CAN de l’hospitalité en Côte d’Ivoire sera (...)
Burkina / Officialisation des langues nationales : « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5376


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés