Actualités :: Burkina : « Souffrons autour du capitaine pour aider à relever le pays, comme (...)

L’homme politique et président du parti politique le Mouvement pour la Démocratie en Afrique (MDA) au Burkina Faso, Amadou Tall, élu député de la 7e législature (2015-2020), rompt le silence à travers cette déclaration sur la situation nationale. Tout en louant les actions déjà entreprises dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, Amadou Tall appelle l’ensemble des Burkinabè, notamment la jeunesse, à rester soudés autour du président Ibrahim Traoré qui, selon lui, a mis le Burkina Faso sur un bon chemin.

Source : Page Facebook CEDEAO

Déclaration de soutien du président du Mouvement pour la Démocratie en Afrique (MDA) au président de la Transition Ibrahim Traoré

Peuple burkinabè,
Frères et sœurs,

Aujourd’hui, notre pays, le Burkina Faso, a très mal. Les ennemis ont jeté leur projet de nuisance sur notre très chère patrie. Mais une lueur d’espoir nous est donnée à travers la prise du pouvoir par le capitaine Ibrahim Traoré.
En effet, nous avons placé notre confiance au président Roch Kaboré au lendemain des élections de 2020, mais tout comme bon nombre de Burkinabè, nous nous sommes rendu compte de ses tâtonnements à prendre de vraies décisions pour éradiquer le terrorisme. Des tâtonnements qui ont permis aux terroristes de gagner du terrain.

Le découragement des populations s’est traduit par leur silence lors du coup d’Etat du 24 janvier 2022.
Malheureusement, le lieutenant-colonel Damiba a non seulement trahi ses frères d’armes du MPSR1, mais également la jeunesse burkinabè. Cet état de fait a conduit le MDA à observer une réserve quant à une approbation du coup d’Etat du MPSR 2. Ainsi, après plus de 10 mois à la tête du pays, nous nous permettons de faire cette déclaration pour apporter notre soutien indéfectible à la conduite de la transition.
Ce soutien est motivé par les initiatives salutaires entreprises par le capitaine Ibrahim Traoré, président la Transition, dans le cadre de la lutte pour un retour de la paix au Burkina Faso.

Aussi, nous notons une sincérité envers le peuple, un charisme hors pair et surtout sa volonté de donner une véritable indépendance au pays des hommes intègres en débarrassant le pays des forces dominantes qui prennent nos pays africains pour des sous-préfectures.

Nous appelons ainsi la jeunesse burkinabè, les femmes et tous ceux qui sont assoiffés de changement positif, à rester soudés autour du président de la transition qui a mis le Burkina Faso sur un bon chemin.

La lutte ne sera pas facile, car beaucoup d’ennemis ne sont pas prêts à perdre leurs intérêts. L’ennemi ne se laissera pas faire. Alors, nous ne devons pas aussi baisser la garde. Souffrons autour du capitaine pour aider à relever le pays comme nos ancêtres l’ont fait dans la sueur et dans le sang.

Que Dieu le tout puissant donne la force au président Ibrahim Traoré. La victoire et la persévérance à nos braves FDS et VDP. Le paradis à ceux qui sont tombés pour la cause de la veuve et de l’orphelin. Nous avons aussi une pensée pour ces nombreux déplacés internes.

Avec le capitaine Ibrahim Traoré président de la Transition, la victoire est assurément au bout du chemin.
Vive le peuple burkinabè,
Vive le président de la transition Ibrahim Traoré,
Vive le MDA.
Amadou Tall
Président du MDA

Burkina/Enlèvement de citoyens : "Il faudrait laisser la (...)
Colonisation de l’Afrique : Le général Tiani et le combat (...)
Sénégal / Présidentielle : Après la décision du conseil (...)
Procès des atrocités de l’Occident chrétien envers (...)
Burkina / Administration fiscale : Le long chemin de (...)
Etat fédéral d’Afrique noire : Le panafricanisme à la (...)
Sénégal / Report de la présidentielle : « Au-delà du 2 (...)
Bénédiction des couples homosexuels : La position (...)
Retrait du Burkina de la CEDEAO : Quelle valeur ajoutée (...)
CEDEAO : Histoire d’une institution qui agonise
Eclatement de la CEDEAO : Le festival du déluge et du (...)
Retrait du Mali, Burkina et Niger de la CEDEAO : « (...)
Burkina : Hommage à « Son Excellence » Frédéric-Fernand (...)
Burkina : Le conseil communal de la jeunesse de (...)
A Gaza, une solution purement militaire ne suffira pas (...)
Rôle des chefferies traditionnelles dans la création/promotion
Burkina : « Nous demandons au président de la (...)
Littérature : Pour la défense du livre
Football : La CAN de l’hospitalité en Côte d’Ivoire sera (...)
Burkina / Officialisation des langues nationales : « (...)
75 ans de la Déclaration universelle des droits de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5376


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés