Actualités :: Transition politique au Burkina : Un instituteur retraité demande la (...)

Dans une lettre ouverte au président de la Transition burkinabè, Ibrahim Traoré, un instituteur retraité en la personne d’El Hadj Tidiane Tall demande la convocation d’assises nationales pour avoir de nouvelles orientations.

L’homme de 77 ans, qui dit avoir fait la guerre de Noël, souhaite entre autres partager son expérience en matière de mobilisation patriotique pour la lutte contre le terrorisme.

Lisez plutôt l’integralité de sa lettre ouverte au président de la Transition ci-dessous.

Lefaso.net

Lettre ouverte au chef de l’Etat : Il faut vite convoquer les assises nationales pour leurs présenter l’état des lieux et avoir de nouvelles orientations.

Excellence Monsieur le Président du Faso, avant tout propos qu’il me soit permit de vous traduire mes salutations distinguées et de reconnaitre le sacrifice énorme de nos forces de défenses et de sécurités et les volontaires pour la défense et la patrie.
Je suis dans une partie du pays où nous avons le souffle de vie parce que ces VDP là sont toujours là et refusent de nous abandonner mais jusqu’à quand ?
La situation est devenue pire qu’avant excellence, je ne le dis pas pour dire que vous ne travaillez pas, mais je le dis pour que vous sachez relever encore plus la tête malgré les efforts déjà consentis.

A ce titre, je fais partie de ceux qui estiment qu’il faut reconvoquer les forces vives de la nation et de leurs exposer le problème de façon clair et limpides et prendre en compte les différents suggestions et remarques afin de pouvoir poursuivre votre mission au risque de dévier des objectifs premiers.

Malgré votre ferme volonté et la multiplication des victoires sur les groupes armés terroristes, la stratégie de l’ennemie semble réussir à nous ébranler. Aujourd’hui la stigmatisation et la méfiance entre communauté a atteint un niveau très très inquiétant et a contribué a fragilisé lourdement la cohésion sociale.

Nous ne pouvons parler de victoire quand nous ne pouvons plus nous déplacer à plus de 100 km de la capitale, lorsque de jours en jours des déplacements massifs de populations sont enregistrés, lorsqu’après une attaque on se rend compte que tous les morts ont la nationalité burkinabè (FDS, VDP ou Terroristes).

Nous ne saurons être plus royaliste que le roi mais du haut de mes 77 ans, je crois pouvoir partager mon expérience en la matière. Plus jeune j’ai fait la guerre de noël, je me rappel de la mobilisation patriotique que nous avons fait à l’époque.

Je vous exhorte encore une fois de plus, de garder plus de calme, d’aller sur le terrain avec discernement, travailler à impliquer tout le monde y compris, ceux que vous pensez qu’ils vous combattent. Impliquer tout le monde dans cette guerre.
Ecarter des groupes de personnes pensant qu’ils sont contre l’état ou vous méfier des communautés pensant qu’ils sont de mèche avec les groupes terroristes alimentent encore plus cette guerre.

Je ne serais pas trop long, mais pour me résumer, rappeler les forces vives qui vous ont choisies pour les exposer les problèmes actuels et reprenez les nouvelles orientations tout en mettant tout le monde dans le sac pour avancer, cette union est sans doute l’élément catalyseur qui manque pour la victoire finale.

El Hadj Tidiane Tall , Instituteur à le retraite
Ouahigouya

Me Arnaud Ouédraogo à la jeunesse burkinabè : « Tenez (...)
Burkina/Enlèvement de citoyens : "Il faudrait laisser la (...)
Colonisation de l’Afrique : Le général Tiani et le combat (...)
Sénégal / Présidentielle : Après la décision du conseil (...)
Procès des atrocités de l’Occident chrétien envers (...)
Burkina / Administration fiscale : Le long chemin de (...)
Etat fédéral d’Afrique noire : Le panafricanisme à la (...)
Sénégal / Report de la présidentielle : « Au-delà du 2 (...)
Bénédiction des couples homosexuels : La position (...)
Retrait du Burkina de la CEDEAO : Quelle valeur ajoutée (...)
CEDEAO : Histoire d’une institution qui agonise
Eclatement de la CEDEAO : Le festival du déluge et du (...)
Retrait du Mali, Burkina et Niger de la CEDEAO : « (...)
Burkina : Hommage à « Son Excellence » Frédéric-Fernand (...)
Burkina : Le conseil communal de la jeunesse de (...)
A Gaza, une solution purement militaire ne suffira pas (...)
Rôle des chefferies traditionnelles dans la création/promotion
Burkina : « Nous demandons au président de la (...)
Littérature : Pour la défense du livre
Football : La CAN de l’hospitalité en Côte d’Ivoire sera (...)
Burkina / Officialisation des langues nationales : « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5376


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés