Actualités :: Burkina : « Le capitaine Ibrahim Traoré a intérêt à faire confiance à la (...)

Les assises nationales se sont achevées par la signature de la charte de la transition. Le capitaine Ibrahim Traoré va conduire la transition, qui va durer 21 mois, avec l’accompagnement d’un gouvernement composé de 25 membres. Il sera mis en place un organe législatif de transition qui va compter 71 membres. François Beogo, coordonnateur du mouvement pour la paix et la refondation du Faso, s’exprime sur les conclusions de ces assises.

"Le mouvement pour la paix et la refondation du Faso ayant pris part aux assises nationales, félicite l’ensemble des forces vives pour leurs contributions à l’amélioration de la charte de la transition. Le choix du capitaine Ibrahim Traoré pour conduire la transition, est un choix du peuple et cela ne nous surprend pas.

En ce qui concerne l’organe législatif de transition, la remarque que nous faisons c’est que la date de sa mise en place, prévue dans les six mois à venir pose un souci, du moment où l’adoption du budget exercice 2023 doit être fait en décembre, en présence d’une représentation nationale.

Pour relever les défis auxquels le pays est confronté, c’est ensemble que nous irons loin. Le capitaine Ibrahim Traoré a donc intérêt à faire confiance à la jeunesse s’il veut réussir pleinement sa mission. Il doit s’entourer d’une équipe dynamique et patriote, car les burkinabè veulent la paix et des réformes profondes, basées sur le développement integral de l’humain.

Les nouvelles autorités doivent reconnaitre que le coup d’État qui les a porté au pouvoir, est un coup d’État militaro-civil et nous sommes disposés à participer activement à la gestion des affaires, surtout dans la droite ligne pour un vrai changement".

Situation nationale : Parole d’espérance pour le Burkina (...)
Burkina : « La situation sécuritaire n’a fait qu’empirer, (...)
Politique : La pensée unique est-elle une solution de (...)
Burkina - France : « Seuls les citoyens organisés en (...)
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac (...)
Insécurité au Burkina : « A quel jeu joue l’Etat dans le (...)
Supposée arrivée de Wagner au Burkina : ‘’Il est (...)
Burkina Faso : « Le tableau de la crise est beaucoup (...)
Newton Ahmed Barry : Une tribune privée de sens (...)
Nouvelle année 2023 : Vœux d’un utopiste à ses concitoyens (...)
Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez (...)
Burkina : IB, religion et ethnie
Lettre ouverte au président Traoré : Mon capitaine, les (...)
Maintien probable des forces françaises au Burkina Faso (...)
Education nationale : Un citoyen interpelle le (...)
Propos Moussa Kouanda à l’AG des arabophones : ”Un poison (...)
La vie, ce n’est pas du jeu
Burkina : Pour une meilleure année 2023 en trois (...)
Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Il faut (...)
Massacre de 28 peuls à Nouna : « De la gestion d’une (...)
Burkina : Le moment churchillien du Peuple burkindi

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5208



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés