Actualités :: Burkina Faso : Un citoyen lance une pétition en faveur du dialogue

Encore une fois, il nous faut donner une chance au Dialogue afin de sortir de la crise sécuritaire au Burkina Faso.

J’en avais esquissé les contours le 4 juillet 2022 dans une tribune « Sortir de la crise sécuritaire en donnant une chance de succès au Dialogue » ; j’invite à présent la majorité silencieuse qui souffre le plus de cette situation à prendre en charge par elle-même l’exigence de Dialogue..

Elle doit le faire pacifiquement, de manière déterminée et sans équivoque par sa mobilisation. Elle doit être majoritairement rurale.

La voie imaginée est celle d’une Pétition afin de recueillir deux millions de signature en faveur du Dialogue.

Deux millions comme le nombre actuel de PDI qui n’aspirent qu’à regagner leurs villages. Deux Millions soit plus que les suffrages exprimés en faveur de Roch Marc Christian Kaboré le président élu en novembre 2020. Deux Millions soit plus que tous les suffrages exprimés en faveur de tous les autres candidat réunis. C’est donc une majorité plus que significative dans l’histoire politique de notre Pays.

Les autorités de la Transition et les Mouvements Djihadistes et tout particulièrement ceux d’entre eux qui contestent les modalités du Politique, de l’Economique, ainsi que l’Imaginaire sociétal de l’Etat post-colonial devraient voir dans une telle mobilisation la chance de refonder notre vivre-ensemble sur des bases nouvelles, crédibles et plus solides.

La Pétition sera portée par un Appel dans une version en ligne et une version en audio qui sera diffusée en mooré, dioula, fulfuldé, gourmantché, dagara, lobi et dian.

Cette initiative se veut une modalité concrète pour esquisser notre MOUVEMENT COLLECTIF VERS LA REFONDATION.

Cette initiative peut être commentée et les suggestions en lien avec sa préparation postées grâce au lien suivant : https://chng.it/RGWtrr6C5F

DIALLO Mamadou.
74 50 18 59

Burkina : Les assises nationales, c’est comme la mort ou (...)
Burkina : Des citoyens suggèrent un nouveau mode de (...)
Burkina : Contribution sur l’état de la nation
Fermeture du bureau de vote de Bobo-Dioulasso pour les (...)
15 mai 2024 / Journée des traditions : Dire que cette (...)
Burkina : L’ancien Premier ministre Albert Ouédraogo (...)
Tribune : « Notre quête de souveraineté et de développement
Journée des coutumes et des Traditions chaque15 mai : « (...)
Tribune : « La culture porte les espoirs d’une Afrique de (...)
Burkina : L’arabe, langue oubliée de la réforme (...)
Burkina Faso : Justice militaire et droits de (...)
Photos des responsables d’institutions sur les cartes de (...)
Burkina/Lutte contre le terrorisme : L’analyste (...)
Lettre ouverte au ministre de l’Énergie, des Mines et de (...)
Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye quittera-t-il (...)
Cuba : L’Association des anciens étudiants du Burkina (...)
Sahel : "La présence américaine dans la région joue un (...)
Burkina/Transport : La SOTRACO a besoin de recentrer (...)
Burkina Faso : La politique sans les mots de la (...)
Burkina/Crise énergétique : « Il est illusoire de penser (...)
Le Dioula : Langue et ethnie ?

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5418


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés