Actualités :: Burkina Faso : « La sécurité avant la réconciliation nationale », prône (...)

La majorité et l’opposition politique se retrouvent à nouveau sur la table de discussions, ce lundi 27 septembre 2021. Pour l’opposition, il s’agit de l’intérêt supérieur de la nation mais la sécurité doit être la priorité.

Après une suspension, l’opposition politique renoue avec le cadre du dialogue politique, ce lundi 27 septembre au Burkina Faso. « Nous sommes venus pour discuter dans l’intérêt supérieur de la nation, et vous aurez les résultats d’ici la fin », tels sont les premiers mots du chef de file de l’opposition, Eddie Komboïgo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

La délégation de l’opposition est venue à bord d’un bus

Au dernier rendez-vous, l’opposition avait claqué la porte du dialogue politique pour réclamer la démission du Premier ministre et certains membres de son gouvernement (ministres de la défense et de la sécurité). Cette reprise montre une avancée. « Après suspension, les conditions que nous avons demandées ont été respectées. Les ministres de la défense et de la sécurité seront tous là ce matin pour qu’on discute d’abord de la sécurité, ensuite nous reviendrons sur la réconciliation nationale avant d’avancer sur les autres dossiers », a indiqué Eddie Komboïgo.

Eddie Komboïgo, chef de file de l’opposition politique

Les élections municipales et régionales de mai 2022

Le retour de l’opposition permet au cadre de dialogue politique de reprendre sous de « très bons auspices », estime Clément Sawadogo de la majorité présidentielle. Devant les micros des journalistes, il a déjà donné quelques axes du menu des échanges. « Les deux parties vont reprendre là où les discussions s’étaient arrêtées la dernière fois. Il y aura naturellement un point sur la situation nationale (sécurité et réconciliation nationale). Il y aura également des discussions sur la relecture à minima du code électoral qui permettra d’adopter, de manière consensuelle, un certain nombre de dispositions qui vont entrer dans le cadre du déroulement des élections municipales et régionales de mai 2022 ».

Clément Sawadogo, porte-parole de la majorité présidentielle

A ce stade, l’organisation affiche un motif de satisfaction, le fait de voir les deux parties à nouveau réunies pour ce cadre de dialogue politique. Selon Vincent Dabilgou, co-président du dialogue, il faut se réjouir de la capacité de travailler ensemble du pays. Pour lui, c’est une nécessité. « Je pense que nous allons aboutir à de bons résultats pour l’intérêt supérieur de la nation », a-t-il formulé.

Vincent Dabilgou a pris la parole au nom du président du Faso, initiateur du cadre de dialogue politique

La fin des travaux est prévue pour le mardi 28 septembre 2021 où un bilan sera présenté à la presse.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Situation politique au Burkina : L’UNIR/MPS invite au (...)
Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon (...)
Burkina Faso : Des tirs nourris entendus au camp (...)
Burkina : Yéli Monique Kam lance le « rassemblement des (...)
Burkina/Situation nationale : Le message de Yéli Monique (...)
Burkina/Pouvoir Kaboré : « Une gouvernance calamiteuse et (...)
Burkina/Politique : Le PDP/PS demande la démission du (...)
Appel à la démission de Roch Kaboré : « Il doit les laisser (...)
Burkina / Nayala : Le Premier ministre Lassina Zerbo (...)
Coupure de Facebook au Burkina : Pour le CDP, « Le (...)
Promotion immobilière au Burkina : 105 projets sur 400 (...)
Burkina : « Si on n’organise pas les municipales, on va (...)
Grippe aviaire au Burkina : 42 foyers confirmés dans (...)
Vie politique burkinabè : Une majorité présidentielle qui (...)
Session budgétaire exercice 2022 : Le groupe parlementaire
Situation socio-politique au Mali : La COPA-BF invite (...)
Embargo de la CEDEAO : L’APP/Burkindi appelle tous les (...)
Burkina : Le Dialogue politique recommande le report (...)
Pour le retour à la paix au Burkina, la majorité (...)
Burkina : La majorité présidentielle surprise de l’appel (...)
Sanctions de l’UEMOA et de la CEDEAO contre le Mali : Le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11382



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés