Accueil > ... > Forum 2411469

Diplomatie burkinabè : Faux, Rosine Sori Coulibaly n’a pas annoncé le rappel des diplomates ayant plus de cinq enfants

14 janvier, 16:40, par Nabiiga

QU’IL SOIT VRAI

Burkinabè, je peine à comprendre notre psychologie nationale où on se donne très facilement à se plaindre ; qu’il soit justifié ou pas, importe vraiment peu : Plaignons seulement. En quoi réduire le nombre de dépendants de nos vaillants diplomates à l’étranger est-il scandaleux au point même d’être démenti par le ministère et son ministre à cause, à juste titre, de nos plaintes ? Avant de se plaindre, a-t-on cherché à savoir combien ça coûte à l’État, le maintien d’un seul diplomate subalterne à l’étranger, quel que soit le pays, n’en parlons pas des cadres supérieurs ? Nous sommes un pays laïc, n’en déplaisent ceux qui croient le contraire ; du coup, toute personne peut choisir librement sa confession. Ce n’est pas risqué de confirmer que certaines confessions dans notre pays donnent la libre voie à leurs croyants de marier autant de femmes qu’ils peuvent soutenir. Autant de femmes veulent dire autant d’enfants. Étant un pays laïc, l’État n’a pas de droit de pratiquer la discrimination à l’endroit de qui que ce soit car nous sommes tous Burkinabè. Un diplomate affecté à l’étranger par l’État, ça revient à l’État de s’occuper de l’éducation des enfants de ce diplomate. A-t-on une idée combien ça coûte à l’État de payer les frais d’études universitaires, secondaires ou encore élémentaires de chaque enfant, à fortiori une colonie d’enfants de tous nos diplomates à travers le monde ? C’est encore nous les plaignants qui allons critiquer sévèrement, taxer le gouvernement d’ineptie, d’incompétence et que sais-je pour avoir failli par ici par-là pour toutes sortes de raisons, or notre économie est à bout de souffle mais où il faut tout financer. Bref, il faut partager le peu dont on dispose partout, y compris les frais d’innombrables d’enfants de nos diplomates à l’étranger. Et si on diminuait au strict minimum à un seul enfant par diplomate, ne ferait-il pas l’affaire de l’État ? L’État ne ferait-il pas d’économies afin d’huiler, un tant soit peu, d’autres parties de la vie nationale ? Si Madame la Ministre l’a dit haut et fort, en quoi a-t-elle erré ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés