Actualités :: Assemblée nationale : l’ambassadeur de Chine et Léonce Koné chez R.M.C. (...)

Les ambassadeurs de Chine et France , le président du forum francophone des affaires chez le président Kaboré

Le président de l’Assemblée nationale, Roch Marc Christian Kaboré a eu une journée particulièrement chargée le vendredi 24 octobre 2003. En effet, il a successivement reçu l’ambassadeur de Chine à Ouagadougou, le président du comité national burkinabè du forum francophone des affaires et le diplomate français nouvellement accrédité dans notre pays.

Dès la matinée, le chef du parlement burkinabè ; a reçu en audience M. Tao Wen Lung, ambassadeur de la Chine au Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou. Au cours des échanges, le diplomate chinois a informé le président

Kaboré de l’invitation faite aux parlementaires burkinabè à se rendre dans son pays.

Cette visite d’amitié et de travail permettra non seulement de réchauffer l’axe Ouaga-Tapei mais également donnera l’opportunité aux deux jeunes démocraties d’établir des contacts.

Le président Roch Marc Christian Kaboré a ensuite reçu en fin de matinée une forte délégation conduite par M. Léonce Koné, président du Comité national burkinabè du forum francophone des affaires.

A sa sortie d’audience, le président a confié à la presse qu’à l’occasion du lancement des activités de leur association, ils ont jugé bon de venir la présenter au président Kaboré pour bénéficier de ses précieux conseils car tout comme un enfant, le Comité national burkinabè du forum francophone des affaires a besoin qu’on lui guide les pas. " Aussi, M. Koné et sa délégation ont sollicité auprès du chef du parlement son soutien pour un succès éclatant pour la tenue du forum international francophone des hommes d’affaires en 2004..

Dans l’après-midi, ce fut au tour du nouvel ambassadeur de France accrédité dans notre pays d’être reçu en audience par le chef du parlement. Venu rendre une visite de courtoisie à Roch Marc Christian Kaboré, M. Francis Blondet a indiqué à sa sortie d’audience qu’il avait évoqué avec le président de l’Assemblée nationale des sujets d’ordre général pour faire le point de l’évolution institutionnelle de ce pays et des relations entre le Burkina et la France dans tous les domaines.

Celles-ci vont se poursuivre à travers notamment des missions d’échange et l’appui au fonctionnement de l’Assemblée nationale.

Nouhou Berté
DCRP/AN

Contentieux électoral de novembre 2020 : La CODEL (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : L’Assemblée (...)
Concertations communales sur le processus de Réconciliation
Ministère de la Fonction publique : Le Chef de file de (...)
Burkina Faso : La CENI veut se doter d’une stratégie de (...)
Programmation budgétaire 2022-2024 au Burkina : Vers un (...)
Burkina : L’Assemblée nationale se délocalise à (...)
Vie constitutionnelle : « Toutes les crises au Burkina (...)
Burkina : L’opposition maintient sa demande de (...)
Commune de Houndé : Le deuxième adjoint au maire n’est (...)
Burkina Faso : Le dialogue politique s’ouvre dans un (...)
18 juin 1940 : Sankara Zouli et d’autres soldats (...)
Burkina : Le Cadre de dialogue politique, un sectarisme (...)
An II de l’Appel de Manéga : C’est aussi "un pas vers la (...)
Nouvelle-Calédonie : Le Pr Augustin Loada conduit une (...)
MPP-France : La sous-section de Bordeaux fait peau (...)
Burkina : Le président Roch Kaboré et Jacques Ouédraogo (...)
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à (...)
Assemblée Nationale : Les députés membres de la CAGIDH (...)
Réconciliation nationale : Les capacités des autorités (...)
30e anniversaire de la Constitution du Burkina Faso : (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11046



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés