Actualités :: "Au Burkina, on fait bien avec peu",Francis Blondet, ambassadeur de (...)

L’Ambassadeur de France au Burkina, Francis Blondet, nous a rendu visite, dans nos locaux le mercredi 12 novembre 2003, dans l’après-midi. Au terme de sa visite, il nous a confié son appréciation de l’Etat de la presse burkinabè.

"Le Pays" : Quel est l’objet de votre visite dans nos locaux ?

Francis Blondet : Je visite systématiquement les organes de presse du pays que je suis amené à comprendre. Pour moi, les organes de presse sont des sources d’information. J’y trouve à chaud, l’état des lieux, des débats, etc. Mon travail, c’est aussi
d’informer mon gouvernement de ce qui se passe dans les pays où je suis. Et la presse quelle qu’elle soit, donne le reflet de l’état du pays.

Vous avez fait le tour de certains organes de presse. Quelle appréciation globale faites-vous de l’état des médias burkinabè
 ?

Je l’ai déjà dit à certains de vos confrères que je suis assez bluffé par la qualité du débat qu’il y a dans la presse en comparaison avec leurs moyens. Mais ce qui compte, c’est l’esprit. Et l’esprit de la presse est vigoureuse et vivace. Il ne se laisse pas taper dans le museau.

Vous avez également fait le tour de certaines institutions. Qu’avez-vous retenu globalement de ces visites ?

C’est difficile de répondre globalement parce que j’ai beaucoup vu : l’exécutif, les institutions judiciaires, celle parlementaire et la presse. J’ai fait le tour de tous les pouvoirs et l’armée. Je commence à avoir une vision d’ensemble. Je ne prétends pas avoir compris le Burkina Faso. Mais le sentiment qui se dégage,
c’est la rigueur, c’est-à-dire qu’avec peu de moyens on fait bien ce qu’on a à faire. C’est un début qui est prometteur.

Y a-t-il un secteur sur lequel vous souhaiterez voir la coopération
franco-burkinabè se renforcer davantage ?

Tout ce qui peut permettre de se comprendre et comprendre
l’extérieur. Ce qui est fondamental, c’est d’aider le Burkina Faso
à se projeter vers l’extérieur et de mieux comprendre son
environnement régional.

Propos recueillis par Boureima OUEDRAOGO
Le Pays

Burkina Faso : La réconciliation, pourquoi ? et Comment (...)
Burkina Faso : Des citoyens interpellent le Conseil (...)
Affaire Jean Claude Bouda : L’ancien ministre de la (...)
Bobo-Dioulasso : Le Conseil de l’arrondissement 2 tient (...)
Commune de La-Toden (Passoré) : Le maire Gilbert (...)
Mouvement Sens : La coordination de Koudougou (...)
Kourwéogo dans le Plateau-central : Les femmes (...)
Yacouba Isaac Zida : « La situation du Burkina est pire (...)
Burkina : « Chaque jour qui se lève, les voies sont (...)
Pr Augustin Loada au pouvoir en place : « Pourquoi tant (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Les inconditionnels de (...)
Politique : « Plusieurs hommes n’ont pas compris qu’il (...)
Menaces d’arrestation de Yacouba Isaac Zida : Le (...)
Retour avorté de Yacouba Isaac Zida : « C’est une fuite de (...)
« J’ai choisi de ne plus rentrer au Burkina Faso… » ; ce (...)
Burkina : Isaac Zida « obligé d’annuler » son retour au (...)
Congrès du MPS : Pas de feu vert des autorités burkinabè (...)
CDP : Mahamadi Kouanda perd son procès contre Eddie (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil (...)
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le (...)
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10647



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés