Actualités :: "Au Burkina, on fait bien avec peu",Francis Blondet, ambassadeur de (...)

L’Ambassadeur de France au Burkina, Francis Blondet, nous a rendu visite, dans nos locaux le mercredi 12 novembre 2003, dans l’après-midi. Au terme de sa visite, il nous a confié son appréciation de l’Etat de la presse burkinabè.

"Le Pays" : Quel est l’objet de votre visite dans nos locaux ?

Francis Blondet : Je visite systématiquement les organes de presse du pays que je suis amené à comprendre. Pour moi, les organes de presse sont des sources d’information. J’y trouve à chaud, l’état des lieux, des débats, etc. Mon travail, c’est aussi
d’informer mon gouvernement de ce qui se passe dans les pays où je suis. Et la presse quelle qu’elle soit, donne le reflet de l’état du pays.

Vous avez fait le tour de certains organes de presse. Quelle appréciation globale faites-vous de l’état des médias burkinabè
 ?

Je l’ai déjà dit à certains de vos confrères que je suis assez bluffé par la qualité du débat qu’il y a dans la presse en comparaison avec leurs moyens. Mais ce qui compte, c’est l’esprit. Et l’esprit de la presse est vigoureuse et vivace. Il ne se laisse pas taper dans le museau.

Vous avez également fait le tour de certaines institutions. Qu’avez-vous retenu globalement de ces visites ?

C’est difficile de répondre globalement parce que j’ai beaucoup vu : l’exécutif, les institutions judiciaires, celle parlementaire et la presse. J’ai fait le tour de tous les pouvoirs et l’armée. Je commence à avoir une vision d’ensemble. Je ne prétends pas avoir compris le Burkina Faso. Mais le sentiment qui se dégage,
c’est la rigueur, c’est-à-dire qu’avec peu de moyens on fait bien ce qu’on a à faire. C’est un début qui est prometteur.

Y a-t-il un secteur sur lequel vous souhaiterez voir la coopération
franco-burkinabè se renforcer davantage ?

Tout ce qui peut permettre de se comprendre et comprendre
l’extérieur. Ce qui est fondamental, c’est d’aider le Burkina Faso
à se projeter vers l’extérieur et de mieux comprendre son
environnement régional.

Propos recueillis par Boureima OUEDRAOGO
Le Pays

Affaire "Mosquée de Panzani" : Eddie Komboigo craint (...)
Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré (...)
Affaire « Mosquée de Pazzani » : Les syndicats de (...)
Assises nationales sur l’éducation : Le ministre (...)
Médiateur du Faso : Obtention d’une grâce présidentielle (...)
Burkina : « On se demande si on a un État. S’il y en a (...)
Crise sécuritaire : Le gouvernement est-il en train de (...)
Crise scolaire : Le MPP condamne les attaques dirigées (...)
Burkina : Après le PAREN, Michel Béré fonde le Rassemblement
Burkina Faso : Les députés autorisent la prorogation du (...)
Burkina Faso : 24 députés prêtent serment en qualité de (...)
Vie des communes : Loumbila a son nouveau Maire
Elections locales au Burkina : La Fondation internationale
Disparition du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno : Et (...)
Modernisation de l’administration et bonne gouvernance : (...)
UNIR/PS : Le congrès ordinaire est convoqué pour les (...)
Assassinat de Thomas Sankara : « Si la France était (...)
Burkina Faso : Les députés adoptent des lois portant (...)
Ouagadougou : L’UPC fait don de 34 cartons de sucre à la (...)
Plateau central : Les élus locaux outillés sur leur rôle (...)
Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Un collectif de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10962


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés