Actualités :: Ministère des Infrastructures et du Désenclavement : Le nouveau ministre, (...)

Le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres a procédé ce vendredi 28 octobre 2022, à l’installation du nouveau Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Monsieur Adama Luc SORGHO.

Le tout nouveau premier responsable du Département a pris l’engagement de ne ménager aucun effort pour mériter la confiance placée en sa modeste personne par le Président du Faso et le Premier Ministre.

"Dans le contexte actuel, ma nomination à la tête d’un département aussi stratégique et transversal, traduit l’engagement du Chef de l’Etat à poursuivre les importants chantiers engagés dans le secteur des infrastructures et du désenclavement", a déclaré le ministre SORGHO.

Selon lui, ces grands chantiers et projets, hautement stratégiques pour notre pays se trouvent aujourd’hui confrontées à des difficultés inhérentes aux attaques terroristes. En effet, plusieurs chantiers routiers connaissent des arrêts et certains ne peuvent démarrer du fait de l’insécurité née des actions des groupes terroristes.
"Cette situation difficile mais pas fatale doit nous amener, à mon sens, à réfléchir sur des actions vigoureuses à mener de concert avec les forces de défense et de sécurité pour contrer cet état de fait qui freine la marche vers un développement de notre pays", a-t-il ajouté.

Aussi, il a invité l’ensemble du personnel à une franche et sincère collaboration, à la disponibilité et à l’abnégation au travail pour la réalisation d’infrastructures de qualité. "C’est dire que la responsabilité de chacun est engagée", a dit le ministre, avant d’ajouter qu’il veillera personnellement, dans un esprit d’équipe à renforcer l’harmonie et à stimuler toutes les énergies, pour que chaque structure du département puisse jouer sa partition dans la réalisation des missions assignées au Département.

DCRP/MID

Biographie expresse de Monsieur le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc SORGHO

Précédemment Directeur des Infrastructures et de l’Equipement de la Présidence du Faso depuis 2017, Monsieur Adama Luc SORGHO est Ingénieur des Techniques routières et des Transports, diplômé de l’Institut National Polytechnique F.H.B de Yamoussoukro.

Il est également titulaire d’un Master 2 en Génie Sanitaire et Environnement de l’Institut International d’ingénierie de l’Eau et de l’Environnement de Ouagadougou (2IE).

Pur produit du Département en charge des Infrastructures, Monsieur Sorgho effectue un « Come back » après y avoir occupé de nombreux postes de responsabilité de 2000 à 2017. Il a notamment été :

-  Inspecteur Technique des Services du Ministère des Infrastructures (2015-2017)

-  Directeur Général de l’Entretien routier (DGER) (2014-2015)

-  Directeur des Travaux d’Entretien à la DGER (2013-2014)

-  Directeur Régional des Infrastructures et du Désenclavement de l’Est (2010-2013)

-  Directeur Régional des Infrastructures et du Désenclavement des Cascades (2006-2010)

-  Chef de Cellule de Projet à la Direction Générale des Routes (DGR) (2002-2006)

-  Directeur Technique de la Société de la Briqueterie du Faso (2000-2002).

-  Contrôleur/superviseur des travaux à la Direction Générale de l’Architecture, de l’Habitat et de la Construction (DGAHC) (1986-2000) de :

 La réhabilitation du stade du 4 Août pour la CAN 98

 La construction de la salle de conférence er de 50 villas présidentielles à Ouaga 2000pour le Sommet France-Afrique

 La construction des 1200 logements et de 200 villas de la Cité an 4 B
 La construction et la réfection de bâtiments administratifs

Le nouveau Ministre des Infrastructures et du Désenclavement est Officier de l’Ordre de l’Etalon. Il est aussi membre de l’Ordre des Ingénieurs du Génie Civil du Burkina Faso.

Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les (...)
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : (...)
Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés