Actualités :: Ministère en charge de l’éducation : Ibrahima Sanon, Charles Souwerma et David (...)

Trois cérémonies d’installations officielles ou de passations de charges se sont tenues ce jeudi 21 avril 2022 au ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) à Ouagadougou.

Le 13 avril 2022, le conseil des ministres procédait à des nominations au ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN). Ibrahima Sanon a été nommé secrétaire général, Charles Souwerma directeur de cabinet et Ardjima David Thiombiano directeur de la communication et des relations presses.
Ils ont officiellement pris service ce jeudi 22 avril 2022, en présence de Lionel Bilgo, ministre en charge de l’éducation nationale.

(De la droite vers la gauche) Raphaël Kafando, directeur de la communication sortant, Charles Sourouwema et David Thombiano, directeur de communication entrant

Après quatre ans passés au poste de secrétaire général, Khalifa Traoré a cédé sa place au nouveau secrétaire général Ibrahima Sanon, auparavant chargé de mission.
Du côté de la direction de cabinet, Adama Bologo a passé le flambeau à Charles Souwerma, ancien proviseur du lycée départemental de Komky Ipala. Le "dircab" sortant quitte son poste après quatre ans de service.
Raphael Kafando, quant à lui, cède sa place à Ardjima David Thiombiano au poste de directeur de la communication et des relations presses, après six ans passés à ce poste.

(De gauche à droite) Charles Sourouwema, directeur de cabinet entrant, le ministre en charge de l’éducation nationale, Adama Bologo, directeur de cabinet sortant

Au cours de ses différentes interventions, le ministre a salué et remercié les collaborateurs sortant pour leur engagement et leur détermination. Il a apprécié les bons résultats obtenus durant leurs mandats.
Il a également encouragé ses nouveaux collaborateurs et les a invité au travail car, dit-il, « la barre est déjà placée très haute par vos prédécesseurs ». Il a conclu en invitant tout un chacun au travail d’équipe pour le bonheur du pays, estimant que « nul n’est inutile ni dans cette salle, ni dans tout le ministère, ni dans tout le Burkina Faso. »

Yvette Hien / Hanifa Koussoubé (Stagiaires)
Lefaso.net

Burkina, MPSR2 : Attention aux dérives du MPSR1 avec les (...)
Lutte contre le terrorisme : « Un État gangrené par la (...)
Contribution à l’effort de guerre : Le Président de la (...)
Processus électoraux en Afrique : Des présidents (...)
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette (...)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion (...)
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé (...)
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu (...)
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12075



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés