Actualités :: Burkina/Politique : La “Nouvelle vision” encourage le MPSR à réussir sa (...)

“Nouvelle vision” (NOVI), c’est le nom du nouveau parti politique porté sur les fonts baptismaux par de jeunes burkinabè. Tout en présentant le parti à la presse, ce mercredi 9 février 2022 à Ouagadougou, les premiers responsables ont invité le MPSR à s’éloigner « des calculs politiciens » dans la mise en place du gouvernement de la transition

Les dirigeants de la NOVI disent avoir été convaincus par la vision du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) et, de ce fait, l’encouragent à garder une oreille attentive à l’endroit du « bas peuple » pour restaurer le Burkina Faso. Ainsi, Abdoudramane Sawadogo, président de la Nouvelle vision, a émis plusieurs doléances. Ce sont notamment la mise en place d’un gouvernement de transition « sans calculs politiciens », le choix d’hommes et de femmes humbles, honnêtes, intègres.

M. Sawadogo suggère également que soient suspendus tous les avantages des anciens ministres pour ceux de la transition. Cependant, il précise que chacun des futurs ministres devra être rémunéré en fonction de son ancien revenu si celui-ci ne dépasse guère la rémunération prévue pour ces derniers. La même chose sera demandée pour les futurs députés.

Abdoudramane Sawadogo, président du parti politique Nouvelle vision

Dans le but d’instaurer un nouveau système de gestion vertueuse des ressources de l’État et une meilleure transparence, la NOVI invite les nouvelles autorités à immobiliser le parc automobile du gouvernement pendant toute la durée de la transition afin de réfléchir sur sa probable réaffectation. Rappelant une des citations de l’anthropologue américain Margaret Mead : « Ne doutez jamais du fait qu’un petit groupe de citoyens conscients et engagés puissent changer le monde », le parti politique appelle les Burkinabè à s’unir autour du MPSR.

« Les membres du MPSR auront besoin de beaucoup de prières et d’invocations parce qu’ils devront réussir là où les autres ont échoué », a expliqué M. Sawadogo.
La situation au Mali a fait également partie des sujets évoqués par les conférenciers. À ce niveau, la NOVI s’est dit être du côté du peuple malien et a exhorté la CEDEAO à être la communauté des peuples africains en commençant par lever toutes les sanctions sur le pays déjà éprouvé par la crise sécuritaire.

Les journalistes à la présentation officielle du parti politique Nouvelle vision

De son avis, si la CEDEAO est incapable d’interpeler les chefs d’État qui violent la constitution et gouvernent mal leurs pays, elle devrait accompagner les populations ayant décidé de prendre leur destin en main à travers l’armée. La CEDEAO doit donc revoir toute sa politique selon la NOVI, pour renforcer sa crédibilité au sein des populations afin d’être « la CEDEAO des peuples ».

Le parti politique Nouvelle vision est né du fait de la dégradation de la classe politique burkinabè se résumant généralement à la recherche « d’intérêts personnels égoïstes au détriment de la masse populaire », à en croire les promoteurs.
L’idéologie de ce parti repose sur les piliers que sont, entre autres, la création d’une démocratie économique humaine, la défense d’une identité nationale, la favorisation du développement technologique et la défense des valeurs africaines.
La Nouvelle vision a obtenu son récépissé en décembre 2021.

Hamed NANEMA
Crédits photos : Bonaventure PARÉ
Lefaso.net

24 mois de transition au Burkina : Des acteurs (...)
Transition au Burkina : « Il faut récupérer au moins 60% (...)
Libération de Roch Kaboré : « Les choses sont en train de (...)
MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 (...)
Libération de Roch Kaboré : L’ex Alliance des Partis (...)
Transition au Burkina : « Réconciliation, refondation et (...)
Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du (...)
Burkina : Le gouvernement « réaffirme la libération totale (...)
Burkina : Le Premier ministre évoque une éventuelle (...)
Burkina : L’ex majorité présidentielle déplore d’avoir été (...)
Paix et réconciliation nationale : Le Président du Faso (...)
Burkina/Politique : Une alliance de partis rejette (...)
Burkina Faso : Les futures élections vont se tenir en (...)
Crise au sein du CDP : « Pour nous direction politique, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo convoque son bureau (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la délégation (...)
Centre-ouest : Les femmes du CDP plus que jamais (...)
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré et Paul-Henri Damiba (...)
Détention de Roch Kaboré : Une marche-meeting le 2 (...)
Grand prix Manéga de la paix : Des personnalités (...)
Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11697

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés