Actualités :: 2022 au Burkina : « Je souhaite que les gouvernants soient plus proches du (...)

A l’orée du nouvel An, le président du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), Eddie Komboïgo, jette un regard sur une année 2021 pénible pour les populations burkinabè et émet le vœu d’un Burkina victorieux en 2022. Ci-dessous, la déclaration parvenue à notre rédaction.

Chers compatriotes, Burkinabè des villes, des campagnes et de la diaspora,

L’année 2021 a été très éprouvante pour notre pays et notre peuple tant au niveau économique, social que sécuritaire. Les Burkinabè ont vécu l’année 2021, le ventre noué par la peur, la détresse et le désarroi. De nombreuses familles de civils, de Volontaires de Défense pour la Patrie (VDP) et des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont été endeuillées. Les larmes ont coulé et continuent de couler. A force de douleur et des épreuves, c’est à se demander si nous ne sommes pas des « damnés de la terre ».

Pour toutes les familles endeuillées, je m’en voudrais de ne pas marquer ma compassion à l’immense douleur qui frappe chaque concitoyen, ni avoir une pensée pieuse à l’endroit de nos illustres disparus. Puisse leur âme reposer en paix !

Chers compatriotes,

Burkinabè des villes, des campagnes et de la diaspora

A l’orée de la nouvelle année 2022 qui nous ouvre déjà ses bras, je me permets de saluer et de louer le courage, la détermination et la bravoure des FDS et des vaillants VDP qui, jours et nuits, veillent sur le Burkina Faso et affrontent les ennemis de la nation qui terrorisent les populations. Je m’incline devant la mémoire de vos frères d’armes tombés pour la Patrie. Aussi, j’engage chaque Burkinabè, à s’armer du courage de Soumaïla GANAME dit l’Adji YORO pour défendre vaillamment nos populations et l’intégrité de notre territoire national.

Je félicite et j’encourage le personnel soignant, toujours prêt et déterminé pour donner de l’espoir aux malades et leur apporter le soulagement et la guérison. Votre abnégation à combattre les différentes maladies et autres maux est salutaire.

Je souhaite que les gouvernants soient plus proches du peuple, particulièrement des jeunes et des braves femmes du Burkina Faso, qui sont les garants légitimes des lendemains meilleurs de notre nation, par la promotion d’une culture de l’excellence, l’incitation à la créativité et à l’engagement patriotique. A nos compatriotes du secteur public et du secteur privé, l’essor de notre pays repose sur votre détermination à inventer des mécanismes innovants à même de développer notre nation.

Chers compatriotes,

La famine frappe déjà à la porte des maisons. Gouverner c’est prévoir et j’exhorte le gouvernement à prendre des mesures en amont pour rendre disponible les produits de première nécessité, accessibles à tous et à moindre coût.

Chers compatriotes ,

En cette nouvelle année, je vous présente aux noms des militantes, militants et sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) mes vœux de bonne et heureuse année de santé, de paix, de sécurité, de bonheur et de succès.

Mes vœux vont également à Son Excellence le Président Blaise COMPAORE, Président d’honneur de notre parti, à sa famille à tous ses proches, ainsi qu’à l’endroit de nos camarades arbitrairement détenus ou forcé à l’exil.

J’ai une pensée pieuse à l’endroit de tous ceux qui souffrent dans leur chair et dans leur esprit. Je leur souhaite prompt rétablissement.

Que l’année 2022 soit celle de la réconciliation véritable des Burkinabè avec eux-mêmes, de la victoire éclatante dans le combat contre le terrorisme et d’un vrai développement socio-économique de notre pays.

Bonne et heureuse année 2022 !

Démocratie-Progrès-Justice.

Ouagadougou, le 30 décembre 2021

Pour le Bureau Politique National

Le Président

Eddie W. Y. C. KOMBOÏGO

Burkina : « Nous n’allons pas surfer sur la détresse des (...)
Burkina : « Depuis le 24 janvier 2022, nous avons reculé (...)
100 jours du président Damiba : « La transition n’aura (...)
Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève (...)
Succès Masra, leader politique tchadien : « Plus jamais, (...)
Insécurité au Burkina : « Juger le MPSR en l’espace de 100 (...)
Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande (...)
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose (...)
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la (...)
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le (...)
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin (...)
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo (...)
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise (...)
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le (...)
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" (...)
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés