Actualités :: Burkina Faso : Les élections de 2020 ont coûté 21 milliards de (...)

Le président du Faso, Roch Kaboré, a reçu en audience ce lundi 26 juillet 2021, une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). En fin de mandat, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, est allé présenter le rapport final des élections couplées du 22 novembre 2020 au chef de l’Etat.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), présidée par Newton Ahmed Barry, est en fin de mandat. L’heure est actuellement au bilan. Une délégation de l’institution est allée présenter son rapport final des élections générales du 22 novembre 2020, ce lundi 26 juillet 2021, au président du Faso, Roch Kaboré.

« Nous sommes venus remettre le rapport final des élections générales au chef de l’Etat et lui parler aussi de ce que nous avons pu faire », a confié Newton Ahmed Barry à sa sortie d’audience. C’est la première fois en tant qu’entité, que la CENI est reçue par le président Roch Kaboré. La délégation a donc mis à profit cette visite pour lui présenter tous leurs vœux de succès pour le second mandat que le peuple lui a confié.

Les péripéties de l’élection marquée par la double crise

L’organisation des élections couplées du 22 novembre 2020 n’a pas été de tout repos pour Newton Hamed Barry et son équipe. « Avec le président, nous sommes revenus sur l’ensemble des péripéties qui ont accompagné les élections du 22 novembre. L’organisation qui n‘a pas été facile du fait de la crise sécuritaire et sanitaire », a-t-il souligné. A cela s’ajoute la question de ‘’l’instabilité’’ du code électoral qui a été changé trois fois en moins de trois ans et deux fois la même année. La derrière, a-t-il mentionné, a eu lieu à moins de 70 jours des élections.

21 milliards de francs CFA

Le coût des élections n’a pas échappé aux échanges entre Roch Kaboré et Newton Ahmed Barry. « Malgré le contexte sécuritaire et sanitaire, malgré le fait que les Burkinabè de l’extérieur ont voté pour la première fois, notre budget, non compris l’enrôlement des électeurs, tourne autour de 21 milliards (de francs CFA) », a-t-il informé. A l’en croire, ce budget est largement inférieur à celui des élections de 2015, nonobstant le contexte qui a emmaillé sa tenue. « Ces données ramènent les ratios pour un électeur au Burkina autour de six dollars c’est-à-dire 3000 francs CFA. Cela nous met dans le haut du pavé en Afrique, en dehors du Rwanda qui a un ratio d’un dollar », a exposé le président de la CENI.

Quant à savoir si Newton Ahmed Barry est satisfait de son mandat à la tête de l’institution, il préfère jouer la carte de l’humilité. « Nous sommes là pour parler de notre mandat au président. Nous laissons son appréciation à ceux qui viendront », a-t-il dit.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Soumane Touré (S.G. du PAI) :"Blaise est le seul (...)
Front Démocratique Sankariste : Fidèle Kientéga pour (...)
Le groupe de Kietga Fidèle de la CPS en congrès (...)
Fraudes au BEPC : Le gouvernement promet des (...)
L’abattoir frigorifique de Ouagadougou réhabilité : "On (...)
Le PDG de DAGRIS chez le président du Faso
Le nonce apostolique et le représentant-résident du PNUD (...)
Lutte contre la fraude et la corruption : La machine ne (...)
Pas de clémence pour les fraudeurs du BEPC
Union africaine : un sommet extraordinaire sur l’emploi (...)
UNIR/MS : Les dissidents créent un nouveau parti
Tertius Zongo : "Il n’ y a plus aucun nuage entre le (...)
L’opposition et l’article 37 de la Constitution : Un (...)
Issa Tiendrébéogo et les autres : Douche écossaise à (...)
Débat politique au Burkina : N’est-il pas temps (...)
Vie des partis politiques au Burkina : Vive la (...)
Opposition burkinabè : Cette vérité qui blèsse
Fidèle Kientéga : "Oui, nous quittons la CPS de (...)
Assane Somtoré minimise : « Ah bon ! ils veulent créer un (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du 16/06/2004
UNIR /MS : "Ils ont pourri l’œuf par leurs pratiques"

Pages : 0 | ... | 11193 | 11214 | 11235 | 11256 | 11277 | 11298 | 11319 | 11340 | 11361 | ... | 11781

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés