Actualités :: Suspension du président des Verts du Burkina : Le comité de crise (...)

Suite à la suspension de son président Ali Kassamba Diaby les Verts du Burkina ont organisé une conférence de presse, samedi 16 avril 2005 à Ouagadougou. Objectifs : donner les raisons qui ont conduit à la suspension du président et les actions à entreprendre en vue de dynamiser le parti en cette année électorale.

Selon le secrétaire général, président du comité de crise des Verts du Burkina, Chiquette Diallo, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’affiliation de leur parti à la Convention des forces démocratiques (CFD) par le président suspendu Ali Kassamba Diaby. En sus, d’autres raisons, non des moindres, selon le Collège exécutif national (CEN), se greffent à cette décision.

Entre autres, "l’absence totale de bilan financier sur les financements publics 2003 et 2004. Pire les membres n’ont jamais été informés du montant de ces dits financements de la part du président ; cumul peu honorable des postes de président et de trésorier du parti’’.

M. Diallo cite aussi la persistance d’une stratégie défectueuse et de naufrage collectif du parti à travers des excuses et absences chroniques aux réunions dénotant d’une fuite en avant vis-à-vis des réalités du parti. L’achat de conscience de certains membres vulnérables au plan social pour constituer un noyau de discrimination et d’exclusion au sein des membres, complète le tableau peint par le président du comité de crise.

Suite à la déclaration préliminaire, les journalistes se sont intéressés au choix du président du comité de crise, la réaction de la base, la question’’ des feuilles’’, les risques d’émiettement en cette période électorale. Tour à tour, les membres du Conseil exécutif national ont donné des explications.

Le choix du secrétaire général en lieu et place du vice-président comme responsable du comité de crise a été fait en fonction des préseances puisque selon eux, le président et le vice-président étant absents à la réunion extraordinaire le 3 avril 2005, la préséance revenait de droit au SG. Pour ce qui est des réactions, M. Diallo a dit que des correspondances de soutien à cette décision leur sont parvenues.

Quant aux "sous’’, ils ont affirmé qu’il n’en est rien car "ce ne sont pas des problèmes ou des querelles d’argent qui ont motivé cette décision’’. Pour parer à des confusions, le CEN entreprendra des missions d’explication dans la province à l’endroit de la base. Ce afin de dynamiser le parti dont le président suspendu qualifiait de "mort politique’’.

Interrogé sur le nom du nouveau président, les membres du CEN disent attendre le congrès extraordinaire qui désignera le nouveau président des Verts du Burkina. Pour l’instant, seul le président du parti est suspendu, le reste des membres du bureau est intact selon eux.

Daouda Emile OUEDRAOGO (ouedro1@yahoo.fr)
Sidwaya

Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés