Accueil > ... > Forum 1766644

Covid-19 : Le Burkina passe la barre des 300 guérisons sur 565 cas confirmés

19 avril 2020, 10:00, par Ka

Comment je le dis souvent, un régime qui refuse d’entendre les critiques, et, pire, qui les fait taire par tous les moyens possibles et imaginables, n’a aucun avenir dans un pays comme le Burkina mûri par la faim, les maladies, la corruption à ciel ouvert, surtout les crimes gratuits.

Que celles ou ceux qui ne vivent pas dans le pays et ne connaissent pas les réalités que nous vivions sur place s’abstiennent de nous montrer qu’ils ont des étiquettes de leurs parcours pour donner des leçons a un ministère de la santé d’un pays pauvre qui se bat avec ce qu’il a pour sauver des vies. Se croire à un modèle avec des expériences d’un pays riche, dont un pays pauvre comme le nôtre ne peut pas suivre, montre que celui qui veut imposer l’impossible au ministère de la santé Burkinabé n’est pas un modèle contrairement ce qu’il veut nous faire croire, en se prénommant l’extraterrestre des prises en charges.

Comparé le Burkina un pauvre pays du continent au Sénégal qui a des partenaires privilégiés comme les Etats Unis qui lui alloue des sommes faramineux, surtout ce pays est déjà gâté en tant qu’un débouché maritime, est d’être une personne absurde.

Les lits on aura si vraiment le pic arrive, et a savoir si ces lits de réanimations ne sont pas dans l’avions cargos des chinois qui arrive, comme ils ont aidé aussi la France ?
Des internautes sans cervelle qui imposent un pauvre pays comme le nôtre le copier-coller suivi des idées qui ne sont pas réalisables, doivent s’abstenir de crier comme des griots sans fondement dans le forum.

L’Afrique dans son ignorance a toujours fait simplement du copier-coller. On veut exactement répliquer ce que fait l’Occident, et à la fin on va juste vers l’autodestruction. Si le copier-coller était parfait, je crois que l’Afrique ne serait pas à la traîne aujourd’hui.

Sans parti pris, ‘’’dès le début de la pandémie dans notre pays, à travers le ministère de la santé, et avec des scientifiques et experts de notre pays, le président du Faso les a réunis avec des consignes, et je crois que ces personnes responsables se sont concentré sur le manque des lits, et tout va avec le budget qui est alloué pour cette pandémie : Et si vraiment l’urgence de ces lits s’impose, je crois le nécessaire sera fait même s’il faut utilisé tout le budget de l’état, car la vie n’a pas de prix.

Un régime même mouta mouta, ne peut ignorer les doléances du peuple dans un temps ou cet ennemi invisible fait des ravages : L’exemple est que le plus grand nombre de la population qui vivent avec les débrouilles de chaque jours dans les marchés, et que le port de masque sera obligatoire, a quoi de bon de les laisser mourir de faim en fermant les marchés qui sont leur gagne-pain ? D’autres pays comme le Bénin l’ont fait avec des bons résultats. Le Burkina n’a pas les moyens comme la France pour compenser ces personnes. Chers amis internautes, chaque pays avec cette pandémie qui a surpris le monde entier, lutte avec ses moyens : Et cette remarque ne regarde que Ka qui voit la vérité en face.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés