Accueil > ... > Forum 1750819

Coronavirus : Les chercheurs burkinabè proposent une piste pour éviter des millions de victimes

30 mars 2020, 10:38, par Sidpawalemdé Sebgo

@tionobi : Très bonne question !
On nous a donné à croquer cette molécule pendant des décennies, y compris en auto-médication (on pouvait l’acheter sans ordonnance).

Il est tombé dans la zone "hors brevet" et est fabriqué en générique un peu partout (y compris au Burkina) sans problème.

Mais voilà que quand on le propose comme traitement du Covid-19, tout à coup les "experts" se rappellent de sa toxicité et de ses contre-indications, lesquels existent depuis toujours ! Comment cela se fait-il ? Personnellement, je crois que des intérêts mercantiles sont à la manœuvre.

Les grands industriels de la pharmacie voient dans la pandémie du Covid-19 une belle occasion pour vendre des test par millions, des traitements par milliers et des vaccins par milliards. Pour cela, ils ont besoin d’une chose : Le temps ! Celui pour que leurs laboratoires trouvent et mettent au point. Voila pourquoi on nous sort des polémiques inutiles pour en gagner.

Mais voilà, pas de chance. Des scientifiques avec un peu de principes et de morale ont sorti l’affaire. Et pour compliquer tout, leurs laboratoires n’ont toujours rien à proposer avant au moins un mois, ni test rapide, ni traitement, ni vaccin !

Pour comparaison avec l’autre alternative (la mort du patient !), voilà ce qui figure sur les notices de la chloroquine :
Effets secondaires de la chloroquine :
Elle provoque fréquemment une vision floue et mauvaise adaptation de l’œil pour voir de loin ou de près. Il cause aussi de manière très fréquente des nausées et douleurs du ventre, et fréquemment des diarrhées, vomissements et perte d’appétit. Fréquemment, l’hydroxychloroquine cause des maux de têtes.
Elle peut également provoquer des démangeaisons et des éruptions de boutons et peu souvent des décolorations des cheveux et une chute des cheveux disparaissant généralement après l’arrêt du traitement. Peu fréquemment, il peut aussi affecter la rétine et la cornée. Les autres symptômes peu fréquents sont la nervosité, le bourdonnement d’oreilles, les vertiges, l’augmentation des enzymes du foie (transaminases) et les troubles de la sensibilité et de la motricité.
Chacun pourra apprécier si c’est mieux de laisser mourir un malade déjà âgé pour lui évier d’avoir des troubles de la vision et de la sensibilité...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés