Accueil > ... > Forum 1707265

Sommet de Pau sur le Sahel : La déclaration conjointe des chefs d’État

14 janvier, 21:09, par Africa

1). A l’internaute RV
Votre observation sur la tenue de notre Président me pose problème. Avez-vous prêté attention à la photo des chefs d’Etat qui accompagne cet article ? Le journalisme n’est pas seulement par l’écrit et le parler ; il est aussi visuel telle que cette photo. Permettez-moi donc de vous décrire ce que j’y vois, un exercice teinté de subjectivisme j’en conviens.
-  Tous les cinq présidents du G5 portent des lunettes fumées  ; comme pour se cacher leur regard ;
- les présidents du Mali, du Niger et du Tchad avancent la tête basse alors que les présidents français, burkinabè et mauritanien avancent tête haute, de façon altière.
- à part le président mauritanien, les cinq marchent au pas (le pied droit en avant sur la photo).
-  les six présidents sont habillés deux par deux dans le même style  : costume-cravate pour les présidents français et Mauritanien,
ensemble sahelien pour les présidents malien et burkinabè et
ensemble boubou arabo-africain pour les présidents nigérien et tchadien.
-  Internaute RV, pensez-vous vraiment que, en pareille circonstance, le Président du Faso a eu tort d’incarner les habitudes vestimataires de ses compatriotes et des peuples du Sahel ? Mon avis est que, quel que soit nos désaccords, nous ne devons pas rabaisser nos dirigeants lorsqu’ils vont répresenter la nation dans une situation aussi délicate. C’est une question de fierté nationale .

2). Internaute Somé
J’ai remarqué comme vous que notre Président, président en exercice du G5 Sahel, n’a pas été placé selon les usages habituels. Le président français a préféré une garde rapprochée composée des présidents du Niger et du Tchad, mettant en marge notre président bien qu’il soit le porte-parole des cinq Saheliens.
Après avoir perdu 89 soldats l’avant veille, victimes enterrés la veille, le président nigérien, avant de s’envoler pour Pau, se serait incliné sur les tombes de ces soldats dont 50 corps n’auraient pas été identifiés selon le témoignage d’un parent sur RFI (appel sur l’actualité). Quelle prouesse ! Ceci explique-t-il pas cela ?
Quant au Président du Faso , il s’est refusé à dire publiquement sa position avant le sommet, sur la présence ou non des forces étrangères. Il l’a fait lors du sommet en souhaitant le maintien de ces forces. Pour moi cette attitude est un signe de dignité de sa fonction de représentation du peuple burkinabè.
.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés