Accueil > ... > Forum 1664694

Insécurité au Burkina : « Défendre la patrie en danger n’est pas du volontariat, c’est une obligation », estime Christophe Dabiré (philosophe et analyste politique)

13 novembre 2019, 15:56, par SOME

oui mon ami ka, on s’engage comme on s’etait engagé dans les CDR que l’on est prompt a critiquer Mais aujourd’hui on voit bien que Thomas sankara avait vu tres juste meme si on a utilisé les CDR pour mieux le destabiliser.

oui des le depart les kolweogo et dozos et milices diverses n’existaient pas car on attendait legitimement quelque chose du gouvernement et de l’armee. Par depit le peuple s’est auto-organisé. Meme si cela etait dangereux dans le contexte actuel du pays l’armee pouvait les ancadrer comme les milices elles memes le demandaient.

Voila qu’on sort du chapeau cette stupidité qui donne la honte : ou est l’armee que fait-elle avant d’etre secondée par tout le peuple. Or cette armée avait le soutien du peuple mais il a fallu desolidariser cette armee populaire du peuple pour mieux agir. car dites vous ils ont bien appris la lecon de la conduite de l’armée lors de l’insureection. Alors il faut la discrediter.

je m’engagerai quand l’armée aura su se montrer qu’il existe une armée avec une hierarchie responsable et patriote qui dira a ses subalternes suivez moi (comme Thomas sankara en 1974 dans cette meme region) au lieu de n’envoie pas que les seuls petits soldats sans soutien se faire tuer comme des lapins.

Je m’engagerai quand le chef supreme des armees M Roch aura expliqué un minimum de ce qui se passe sur les frontieres du pays. je ne m’engagerai pas pour etre tué tout gratuitement parce que je ne dispose meme pas du minimum tels que les renseignements et les munitions pour combattre alors que d’autres se construisent des villas avec nos impots et laisser tuer nios enfants et maintenant demandent que nous memes on aille se faire tuer. Ou sont-ils eux ?

quand la hierachie sera au front avec leurs hommes pour appliquer leurs cours d’ecole de guerre sur le terrain et dans les villas climatisées a ouaga, quand l’armee sera aux frontieres nous serons avec eux et on s’occupera des villages et de la securité interieure avec nos policiers et milices villageoises CDR nouvelle formule.
Quelle honte honte !
SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés