Accueil > ... > Forum 1664551

Insécurité au Burkina : « Défendre la patrie en danger n’est pas du volontariat, c’est une obligation », estime Christophe Dabiré (philosophe et analyste politique)

13 novembre 2019, 10:21, par Ka

Merci Christophe : Ce qui est certain, ayant déjà une formation militaire, je m’engagerai malgré mon âge : Car, c’est un devoir pour tout Burkinabé patriotique et non une obligation. Pour mourir pour sa patrie, il faut avant tout l’aimer. Et la question que je pose aux antis volontaires à l’appel du président, c’est est-ce que qu’ils aiment vraiment leur patrie ? Sinon chacun approuvera cet appel du président et songerait à s’engager au strict nécessaire par patriotisme.

Tout dont je reproche au chef de l’état, c’est de ne pas y penser trop tôt ? Sinon ces volontaires d’assaut y étaient déjà bien organisés à travers le pays. Pourtant Roch Kaboré fait partie de la génération du camarade Pierre Ouédraogo, ceux qui ont vu juste pour protéger la révolution et le peuple, et qui ont suivi l’idée de Thomas Sankara de créer le CDR. En demandant aujourd’hui au peuple de s’engager pour une lutte légitime et noble contre nos propres frères déguisés en terroriste pour déstabiliser le pays, est un CDR bis. Car, le sens profond de la création du CDR pendant la révolution inachevée du visionnaire Thomas Sankara était d’avoir des représentants du pouvoir révolutionnaire dans les villages, les quartiers des villes, et a travers nos frontières pour éviter ce que nous vivons aujourd’hui. Si au départ avec nos terroristes déguisés on avait appelé des volontaires ressemblants les CDR, qu’on appelle des détachements d’assaut qui contrôleront nos villages et nos frontières, nous n’en seront pas là de nos jours. Encore une fois, merci Christophe pour cette analyse pertinente.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés