Accueil > ... > Forum 1664502

Insécurité au Burkina : « Défendre la patrie en danger n’est pas du volontariat, c’est une obligation », estime Christophe Dabiré (philosophe et analyste politique)

13 novembre 2019, 08:15, par raogo

Ha mon pays ! depuis fort longtemps les hommes, les femmes, et les jeunes ont perdu beaucoup de vos valeurs. Les gens aiment l’argent et n’ont rien n’a cirer avec des valeurs de nos parents (l’intégrité, le respect de la hiérarchie et bien d’autres …). La jeunesse n’est pas intègre.
S’il y a eu mobilisation pour chasser un régime on peut encore se mobiliser pour défendre le pays de ces ennemis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés