Accueil > ... > Forum 1648549

Commémoration du 15-Octobre : « Thomas Sankara, une fierté africaine »

18 octobre, 12:16, par BOUBA

Thomas SANKARA a été assassiné le 15 Octobre 1987, oui mais c’est bien apres qu’il est mort. Thomas SANKARA s’est battu pour faire sortir son pays de la misère, par des actions concrètes, en étant lui même sur le terrain, en montrant lui même l’exemple. Comportement exemplaire que tout les burkinabès reconnaissent aujourd’hui comme salvateur pour le Burkina.C’est toute une leçon de vie qu’il nous a enseigné, qu’il nous a légué. Certes il n’a pas parachevé sa mission. Mais ce que tu lègues tu laisses à tes enfants à ta familles comme enseignement doit te survivre, ce n’est pas que le bien matériel qui peut assurer la survie de ta famille après toi. C’est ce que tu laisses comme enseignement qui servira de base et d’exemple pour ta descendance, ta famille, sinon ton lègue matériel ne fera pas long feu. Aujourd’hui au Burkina, on dit que si SANKARA etait vivant certaines situation allaient être mieux que d’autres. Mais vous qui êtes bel et bien vivants, nous qui sommes bel et bien vivants, ne savez vous pas comment SANKARA aurait réagi pour régler ces situations là ? Que faites vous ? Que faisons nous ? Surtout ceux qui ne font que se plaindre à bout de champ, qui ont tous les droits mais pas de devoir. SANKARA a montré un exemple developpement qui a fait ses preuves, il est assassiné le 15 Octobre 1987 et tout s’arrête. Tout le peuple est tributaire de son héritage, tout le monde peut continuer ce que SANKARA a enseigné, mais personne ne le fait. Parce que ce n’est pas seulement la tête de l’Etat qui doit montrer l’exemple, mais tout le peuple. Nous devons faire survivre SANKARA à travers des actions constructives qu’il nous a légué. C’est ainsi qu’il faut connaitre SANKARA, non autrement.
SANKARA n’a pas vécu au Rwanda, mais ce pays du fait d’avoir appliqué l’exemple qu’il nous a laissé, a reussi son developpement identitaire, social, culturel ... puis enfin son developpement économique.
Le choix nous revient. On peut faire vivre SANKARA à travers l’application de son modèle de developpement africain mais de grâce, arretons cette hypocrisie autour de son nom, ce commerce autour de son nom.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés