Accueil > ... > Forum 1614815

Pr Augustin Loada, président du Mouvement patriotique pour le salut : « Le MPS se situe résolument dans le camp de l’opposition »

29 juillet, 14:39, par Damis

C’est pas facile !
Moi je suis complètement déboussolé.
Je ne peux pas comprendre que ce professeur ne puisse pas trouver une place dans la gouvernance actuelle afin de donner sa contribution à la probalbe disparition del’Etat Burkinabé ?
En réalité, il est en perte de vitesse ! C’est dommage qu’après avoir participé à la transition, il n’arrive pas à comprendre que la politique, ce n’est pas totalement la conscience qui guide mais les intérêts, et que c’est en accompagnant véritablement les gouvernants actuels (cas d’exemple palpable : Chérif SY, Luc M. IBGRIBA, Réné BAGORO...) que le changement interviendra et partant, le salut dont il parle tant ! Car tout burkinabé consciencieux devrait bien savoir que le prétendu "échec" de la gouvernance post-insurrectionnelle a été favorisée par le fait que plusieurs acteurs de la transition ont voulu simplement "jeter le bébé avec l’eau du bain" quand bien même tout le monde sait que sans l’aide de ce bébé que personne n’apprécie, le Burkina tout entier risquait de sombrer et serait réduit à son propre sort ! Sans la contribution conjointe des âmes consciencieuses (les vrais leaders politiques), toute action tendant à trouver une solution miraculeuse à la situation actuelle du Burkina est utopique.
En effet, je respectais beaucoup ce imminent professeur, mais je suis totalement contre sa stigmatisation du pouvoir actuel car tout burkinabé avertis sait que tout ce que notre pays subit actuellement est le fait des gens qui œuvrent chaque jour et de façon ingénieuse pour l’échec programmé des gouvernants actuelle. Tout vrai leader politique avertis (je ne parle pas des politiques politiciens) devrait comprendre qu’une solution miraculeuse à la situation actuelle est vouée à l’échec car à moins de "vendre notre pays" comme le faisait Blaise, personne ne devrait prétendre vaincre le terrorisme sans détruire sa racine avec les actions conjointes de tous les vrais leaders politiques. Or, au lieu de se mettre ensemble résoudre le problème, chacun se croit meilleur que les autres !
C’est cela qui est bien dommage !
C’est vrai que la gouvernance actuelle n’est pas celle qu’avait imaginer les insurgés, mais si chacun essaie de faire une rétrospective, on devrait être en mesure de comprendre que malgré le contexte économique et sécuritaire difficile, accompagné par le sabotage organisé par les syndicats de tout genre et certains opposants politiques en vue saper toute lieur de développement du Burkina, si le pays est arrivé là où il se trouve, il faudra se taire si on ne veut pas les féliciter !
C’est là que je demande aux hommes politiques de nous respecter maintenant car c’est assez !
Comme on a l’habitude de dire : "la poule traîne les intestins de sa soeur aujourd’hui, les autres traîneront les siens demain"
En bon entendeur, salut !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés