Accueil > ... > Forum 1610371

Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso

19 juillet 2019, 13:38, par jan jan

Malheureusement M. le PF, je n’y croit plus à ce genre de discours. La majorité des crimes impunis dans ce pays ont commencés le 4 août 1983 à nos jours. Les nombreux crimes de sang sont restés impunis M. le PF et cela continu. Je me rappel qu’avec l’avènement de la "révolution" quant les crimes de sang ont commencés dans le pays, les vieux à l’époque disaient que le sang appel le sang, et que le sang des burkinabè que les "révolutionnaires" ont versé allait entraîné une série de crimes de toutes sortent dans ce pays. Les anciens n’ont pas eu tort puisse que cela continu jusqu’aujourd’hui.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés