Accueil > ... > Forum 1596523

Lutte contre le terrorisme : Le ministre des armées françaises à Ouagadougou le 4 juillet 2019

27 juin, 17:22, par Le patriote

Après la Lybie, l’armée française a protégé les djihadistes à Kidal en interdisant l’accès à cette ville à l’armée malienne en 2013. Lorsque l’armée malienne a tenté d’y entrer par la force en 2014, l’armée française a assisté en spectatrice à la cinglante déroute que les djihadistes lui ont infligée. D’aucuns au Mali disent même que l’armée française a contribué d’une certaine manière à cette deuxième défaite de leur armée. Depuis lors, Kidal est interdite à l’Etat malien. A partir de Kidal, l’insécurité a gagné le centre du Mali, le Burkina Faso, et à présent on dit que toute l’Afrique de l’Ouest y compris les pays côtiers est menacée. Entre temps les ventes d’armes de la France ont augmenté de 30%. Chérif Sy n’a t-il pas raison de dire qu’un agenda peut bien caché un autre ? Derrière l’aide à nos pays, n’est-ce pas ’’business as usual’’ ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés