Accueil > ... > Forum 1558070

Coopération germano-burkinabè : Angela Merkel est à Ouagadougou

2 mai 2019, 12:32, par Africa

Merci Kouda pour vos observations ; en effet, j’aurais dû citer quelques exemples en Afrique. Je me rattrape avec les exemples suivants :

i. Le Ghana en est un. En 2008, j’étais à Accra pour une conférence internationale de haut niveau professionnel. Le ministre ghanéen qui présidait la sèance d’ouverture arriva et s’imstalla 2mns avant l’heure. A l’heure pile, point de répresentant de l’organisme organisateur de la rencontre ; c’était un fonctionnaire élu originaire d’un pays occidental. Eh bien ! Le ministre débuta son discours qu’il devait livrer après celui de l’organisateur qui n’arrivera que 5mns après l’heure. Trop tard !

ii. En 2005, j’étais en mission en Namibie avec une collègue. Dès l’aéroport, sur le chemin de l’hôtel, le chauffeur nous informa de la culture de la pomctualité en Namibie comme un héritage de la colonisation allemande. Une manière de nous mettre en garde contre tout risque à ce sujet. Durant notre séjour, nous avions su apprécier. Même la durée des pauses café était respectée et toutes les séances reprennaient à l’heure.

iii. J’ai grossi sciemment les traits pour les pays francophones parce que c’est vraiment le maillon faible en Afrique. Toutefois, il y a quelques dirigeants tout aussi pointus dans la ponctualité. Au nombre de ce petit cercle, je citerai notre ancien président Blaise Compaoré. Par deux fois, il accorda une audience à une délégation dont j’étais membre. A l’heure pile, la délégation fut reçue. Cela impressionnait à chaque fois tous les membres. Lors des nombreuses comférences internationales et autres rencontres organisées sous son magistère, il avait toujours fait preuve de ponctualité. Ceux qui ont vécu à l’extérieur du Burkina ont sans doute entendu plus d’une fois les compliments de personnes extérieures sur la ponctualité de l’ancien président. Malheureusement, son exemple n’a pas fait école dans l’administration publique. A qui la faute ? Aux délégataires de l’autorité de l’Etat qui n’ont pas pu ou su l’inculquer dans notre façon de servir l’Etat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés