Accueil > ... > Forum 1522453

Procès du putsch du CND : « Laissons le passé au passé », exhorte l’ancien Président Jean-Baptiste Ouédraogo

11 mars, 14:32, par Zangoté

Vous avez dit sage ? Il faut connaître ce monsieur pour savoir qu’il n’en est pas un. Bref, ce n’est ni le lieu, ni le moment de parler de JBO mais si ce n’est pas tard, je crois qu’il gagnerait en ne simplifiant pas des choses complexes. Qu’est-ce qu’une réconciliation sans justice ? Qu’est-ce qu’une justice sans vérité ? Vous comprendrez dès lors, après avoir tenter de répondre à ces deux question, que le conflit de génération est perpétuelle : d’un côté il y a des gens (sages) qui pensent au regard de leur parcours terrestre qu’il faut laisser tomber la recherche de la vérité pour aller à la réconciliation et de l’autre, il y a des gens (jeunes intrépides) qui pensent qu’une ne faut sauter aucune étape. Comment en effet comprendre l’équilibrisme de ce sage qui n’est pas du tout constructif ? C’est pour cela que je soutiens que l’initiative de la réconciliation appartient aux victimes et leurs ayant-droits. C’est seulement eux, qui mesurant leur chagrin, peuvent accepter de pardonner. Il ne faut donc pas contraindre les gens à pardonner.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés