Accueil > ... > Forum 1490314

Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef

13 janvier, 15:00, par Le Tigre

S’il vous plaît, forumiste ’Toudou’, arrêtons de faire du PMK une école spéciale, car elle n’en est pas une. Les élèves y sortent avec le BAC. Or le BAC obtenu au PMK n’a pas plus de valeur que celui obtenu au Marien N’Goabi, ou au Lycée Provincial de Tinakoff (s’il y en a un). D’ailleurs, le PMK s’est révèlé dernièrement être une école où parachutent les enfants d’officiers et de sous-officers, qui payent une certaine somme en contre partie de l’admission de leurs pipilles ; même si certains sont plus tard renvoyés pour insuffisance de résultats. Je veux tout simplement dire que l’école d’où vous sortez, n’est pas forcément celle qui vous permet d’exceller sur les autres. On peut être excellent et ne pas avoir fait le PMK. Je connais même un soldat qui est venu dans l’armée à sa terminale, qui a ensuite fait le BAC en candidat libre, suivi de l’UFR/ SJP. Quand il a fini ses études avec une Maîtrise en Droit des Affaires, des colonels l’ont refusé l’accès aux écoles de formation d’officiers parce qu’il n’a pas été au PMK. Je crois que c’est même ce Colonel à la retraite (ancien Directeur des Opérations en 2006), qui lui avait dit que s’il avait fait le PMK, il pouvait lui offrir une bourse pour une formation d’officier, alors même que l’Armée était en manque de Magistrats militaires à l’époque des faits (quel gâchi !). C’est bien ce genre de comportements qui met le pays en retard : juger la capacités des gens en fonction des écoles qu’ils ont fait. La connaissance est universelle, vous pouvez l’avoir partout et par n’importe quel moyen. Je connais bien des officiers qui ont fait le PMK et qui ont redoublé plus d’une fois à l’Université de Ouagadougou. D’ailleurs ce même Colonel, ancien Directeur des Opérations (2006), à l’Etat Major Général des Foces Armées (EMGA), aujourd’hui à la retraite, semble avoir fait la medécine à Dakar ; on l’aurait renvoyé pour insuffisance de résultats. Or, en 2006, il refusait la bourse pour une formation d’officier à ce soldat (Caporal), titulaire d’une Maîtrise en Droit des Affaires. Voyez-vous vous-même ce comportement ! Le mépris de l’autre, la jalousie, la patrimonialisation de la chose publique ; alors qu’on est appelé à partir un jour ou l’autre, laissant les institutions à leur place, comme c’est bien le cas avec ce Colonel, ancien Directeur des Opérations à l’EMGA, à la retraite aujourd’hui. Dommage pour ce pays qui n’a jamais su valoriser les compétences de ses filles et fils !!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés