Accueil > ... > Forum 1481158

Procès du putsch : L’article 629 du Code de procédure pénal et la défense du général Bassolé

21 décembre 2018, 13:08, par Ka

Je dis ici chapeau mon ami internaute Mogdrekindé pour ta belle analyse, impartiale et simplement citoyenne. Une analyse enrichissante, dont je recommande à toutes et de tous les internautes de bonne foi de savourer cette analyse et de prendre des des dispositions pour qu’elle puisse paraître dans leurs critiques sur le forum de Lefaso.net, afin de mettre en garde tout intellectuel d’avoir un vrai idéal pour le développement du pays qui lui a tout donné.

En lisant cette analyse j’ai eu des larmes dans les coins de mes yeux. Car, ça me rappelle de nos discutions avec mon ainé l’honorable professeur Alassane SERE qui vient de nous quitter ‘’paix a son âme :’’ ils étaient les premier boursiers des étudiants Burkinabé dans les années 1963 à aller en France, après c’était nous autres. Pendant un trajet d’un retour pour les vacance dans une troisième classe du bateau Jean Mermoz de Marseille à Dakar au mois juillet avec des étudiants Ivoirien et travailleur comme ouvrier en France a l’exemple de François Lougha devenu après un vrais artiste de la chanson Ivoirienne, durant les quatre jours de trajet, on parlait comme cette enrichissante analyse que nous révèle l’internaute Mogdrekindé, mais nous on avait un idéal et un objectif : ‘’développer ce que nous voyons en occident dans nos pays.’’ Ce que j’ai fait pour mon pays en tant que conseiller technique au développement de a travers quelques régimes et la révolution et la moitié du régime Compaoré jusqu’à à avoir une retraite méritée. Et tout dont je relate avec sincérité, ce sont mes vécus.

Oui mon cher ami jeune internaute Mogdkindé, je confirme en disant ce que j’ai toujours dit toujours dans mes critiques. ‘’Le malheur de notre pays qui n’émerge pas vient de ce que nos intellectuels à défaut d’être dépositaires de la vérité n’ont même pas l’humilité d’en être assoiffés ; et ainsi faisant ils servent comme des agents de marketing payés pour fabriquer des vérités qui les éloignent de la réalité que de corrompre pour ses propres intérêts, au lieu de celui du peuple et l’émergence du pays. Notre chance, je parle au nom de mes promotionnels dont d’autres ne sont plus de ce monde, a notre retour des études en Europe, faute d’une institution de régulation sociale, nous nous sommes tourné vers comme il en existait dans nos sociétés traditionnelles, pour nous orienter. Et je peux confirmer que ces sociétés traditionnelles ne sont pas encore mortes, elles vivent, dictent nos réflexions et comportements, et elles sont un réservoir de sagesse encore utilisable pour redresser la barre de nos errements et de la mauvaise imitation du modèle occidental qui est là pour nous détruire disait le valeureux Thomas Sankara.
La copie coller du système occidentale qui n’a pas été en un seul jour, est le mal en Afrique, et qui reste l’égoïsme des dirigeants qui prennent leurs peuples et leurs compatriotes comme des moutons ou leurs maîtresses. Et la seule solution pour les arrêtés ce sont Les soulèvements populaires comme celui du 31 Octobre 2014.

Pour conclure mon auto critique cher Mogdrekindé, c’est que
Dieu dans sa bonté infinie a doté l’Afrique de toutes les richesses, un sous-sol scandaleusement riche, un sol vaste et fertile et bien arrosé, un climat superbe d’été permanent, un soleil généreux, et enfin un peuple jeune et travailleur. Le seul problème, ce sont nos intellectuels et aussi de nos hommes politiques incapable, cupides et d’une pauvreté et misère d’esprit à nul autre comparable. Voici où se trouve le vrai problème de l’Afrique. Depuis des siècles, toute découverte et changement global sont en faveur de l’Afrique. Mais le mal qui nous ronge avec nos hommes politiques, empêchent l’Afrique de tirer les meilleurs opportunités de ces changements. Lorsqu’on parlait de biocarburants, l’Afrique était la mieux placée. De même en matière d’énergie solaire, l’Afrique est encore mieux placée. Avec la ruée vers les terres, l’Afrique présente encore les meilleurs atouts. Si nous avions des Gouvernants soucieux du devenir de leurs peuples, il y a ici matière à développement avec les terres. Mais la corruption a ciel ouvert reste la matière la plus développée de notre continent. Merci de me lire. Et bonne fêtes de fin d’année et que Dieu te bénisse avec ta famille mon ami Mogdrekindé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés