Accueil > ... > Forum 1475680

Procès du coup d’Etat : « Je ne tape jamais en dessous de la ceinture », lance le commandant Alioune Zanré à Me Jean Yaovi Dégli

11 décembre 2018, 17:21, par Dedegueba Sanon

C’est là une logique bizarre, qui incite même à trouver des vertus à l’acte de Golf. Quelqu’un qui clame du haut de ses presque 2m qu’il assume, un coup d’État même non "préparé ni planifié ni exécuté" par lui.
Que dit notre loi fondamentale sur les putschs ? Prévoit-elle une mosaïque de coup d’État ? Il y en a t’il qui sont hors la loi et d’autre légitime ?
Pourquoi cherche t-on à rechercher un prétendu cerveau que manifestement personne n’assumera ?
Je pense qu’il faut revenir à l’essentiel. L’essentiel c’est qu’il y a bel et bien eu un putsch, et tous ceux qui ont trempé dans cette affaire doivent en payer le prix.
Golf dit qu’il assume, donc passons au suivant. Et cessons de débattre de thématique qui nous éloigné du sujet.
Encore heureux qu’il y ait ce procès, les Lingani et Henri Zongo qui ont été accusé de préparer un putsch n’ont pas eu à se sentir offensé. Purement et sommairement exécutés qu’ils ont été. Golf devrait éviter de heurter les gens avec certaines attitudes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés