Accueil > ... > Forum 1472862

Burkina : La justice française émet un avis favorable à l’extradition de François Compaoré

5 décembre 2018, 16:06, par Kladjou

Il était une fois, l’impunité. On te faisait et il n’y avait rien. La vie d’un être humain n’avait de valeur que si elle se mettait au service des frères Compaoré. Le seul crime de Norbert a été d’avoir dénoncé la torture à mort de celui qui était l’un des plus dévoué chauffeur et serviteur du Petit Président et de refuser de cesser d’écrire pour demander justice. Il se considérait d’ailleurs comme un privilégié parmi les privilégiés et fier d’être chauffeur de François parce que ça lui ouvrait beaucoup de portes me disait-il même si ce qu’il gagnait n’était pas extraordinaire.. Impossible de critiquer le CDP à côté de ce Monsieur. Je me rappelle encore l’avoir vu près d’une ferme d’élevage courir pour ouvrir la portière de la 4x4 de son futur bourreau avant d’aller prendre le volant. pour le conduire !
Hélas il a fait ou à vu ce qu’il ne devait pas voir et son arrêt de mort a été signé, par le Petit Président et remis aux "Chiens Méchants" du conseil. La suite de l’histoire on la connais…
François ne se doutait pas d’un tel retournement de l’histoire lui avec son Frère Ainé qui ont toujours cru que le Burkina n’était ni le Niger, ni les pays qui étaient à l’époque secoués par le printemps arabe. Certain de la puissance de feu de la milice familiale pompeusement appelé RSP, et des assassinats ciblés de toute personne soupçonnée de vouloir ’empêcher leur pouvoir à vie ( cas du juge ….. par exemple) avant d’assassiner ceux utilisés pour éliminer celui qui fait ombrage au projet de pouvoir à vie. Les frères pouvaient se permettre l’impossible dans un BF soumis à jamais !
Seul inconnue. la loi de Dieu Et arriva un 30 et 31 octobre. Contraint à fuir lâchement plutôt que de rester pour faire face à la justice,, François s’est refugié chez nos voisins et se pavanait sans coup férir entre l’Afrique et la France. Et oui, le voilà aujourd’hui rattrapé par son passé sulfureux. C’est déjà une victoire même si les avocats qui sont dans leur rôle vont encore faire trainer les choses.
Il faut avoir à l’esprit que pour un mortel, ou rend compte tôt ou tard qu’on s’appelle François, Blaise ou autre. Malheureusement on fini toujours dans le côté sombre de l’histoire A quoi a servi toute cette gloire et ces milliards amassés pour distribuer plus tard à des avocats, des geôliers en prisons avec le cœur lourd et la culpabilité dans l’âme pour l’éternité. Triste fin !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés