Accueil > ... > Forum 1472795

Audition de Diendéré : Les incohérences décelées par la partie civile

5 décembre 2018, 13:40, par TANGA

Hey les gars, c’est clair que ce coup d’état a été voulu par ZIDA afin de créer une situation et de rester au perchoir comme lui avait dit son prophète ’’c’est dieu qui t’a donné, il ne faut pas laisser’’ (Prohète et Dieu sont en minuscule par ce que ce n’est pas un vrai prophète et quand il parle de Dieu, il ne s’agit pas du Dieu Tout Puissant mais de leurs dieu). Cela n’a pas marché mais partie des conséquences oui à savoir l’élimination du RSP et le limogeage de certaines têtes.
Alors, le jugement est fini ; DIENDIERE n’a rien fait ; on le laisse retourner au boulot. Ceux là qui ont fuit doivent venir nous dire pourquoi fuir même en temps de paix car comme on le dit chez les mossi, ’’A maenin mih tiiri, mimin ti tenga naan waan-mè’’.
Je vous aurait prévenu tout comme sur cette même plate forme il avait été signifier à Blaise de laisser tomber son histoire d’article 37 car l’occident finançait des gens pour en profiter. Il fallait le chasser et du coup casser l’armée du pays par ce qu’ils se préparaient à faire entrer les bandits dits djihadistes au Faso. Faisant ainsi, nous vivons la situation actuelle.
Vous pouvez ne pas croire mais c’est la réalité.
Pleurons nos morts, pardonnons nous et refaisons notre armée si bien crainte. Vous verrez que en moins de deux semaines, on ne parlera plus d’attaques.
Wendé, yaaf Burkina, Yolssa laf songa ! Amina !

tangatapsoba@yahoo.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés